Thyroïde, l'essentiel sur les maladies de la thyroïde

Les maladies de la thyroïde sont nombreuses et peuvent conduire à un manque (hypothyroïdie) ou au contraire à un excès d'hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie). Dans certains cas, la thyroïde peut augmenter de volume et former un goitre. Elle peut également être le siège du développement de nodules qui correspondent le plus souvent à un kyste ou adénome bénin et plus rarement à un cancer de la thyroïde. Un nodule ou un goitre peut se former en dehors de toute anomalie du taux des hormones thyroïdiennes.


La thyroïde est une glande endocrine (qui fabrique et sécrète des hormones) située à la base du cou. Les hormones thyroïdiennes, tri-iodothyronine (T3) et thyroxine (T4) agissent sur de nombreux organes, comme les muscles, le cœur, le système nerveux, le système digestif, etc. Elles ont pour rôle d’augmenter la consommation d’oxygène par les cellules et donc de fabriquer de l’énergie. Elles sont elles-mêmes synthétisées à partir de l’iode provenant de l’alimentation. Ces hormones sont sécrétées en fonction des besoins de l’organisme, sous l’influence de l’hypophyse (petite glande de la base du crâne, rattachée au cerveau) qui fabrique la thyréostimuline ou TSH. Celle-ci stimule la thyroïde lorsque le taux des hormones thyroïdiennes dans le sang diminue. A l’inverse, si le taux de T3 et T4 s’élève, la sécrétion de TSH par l’hypophyse est alors mise au repos.

Quelles sont les causes ?

www.givision.ch
www.givision.ch
Excès de fonctionnement de la thyroïde
Une cause fréquente d’hyperthyroïdie est la maladie de Basedow, due à des auto-anticorps (anticorps fabriqués par le patient lui-même) qui stimulent la synthèse d’hormones thyroïdiennes. Une surcharge en iode, provoquée notamment par la prise de certains médicaments iodés (médicaments substitutifs d’une hypothyroïdie, certains médicaments utilisés contre les troubles du rythme cardiaque) peut entraîner une hyperthyroïdie réversible. Un goitre peut être lié à une inflammation de la glande ou thyroïdite.

Défaut de fonctionnement de la thyroïde
La thyroïdite d’Hashimoto est une des causes les plus fréquentes d’hypothyroïdie ; il s’agit d’une maladie auto-immune avec production d’auto-anticorps dirigés contre la thyroïde qui peuvent, à la longue, entraîner une synthèse insuffisante d’hormones thyroïdiennes. L’hypothyroïdie peut être la conséquence de l’ablation chirurgicale de la glande, indiquée dans le cas d’un cancer ou d’une thyroïdite, ou encore d’une radiothérapie pour un cancer de la région du cou. Plus rarement, la cause se situe au niveau de l’hypophyse, qui ne peut plus assurer le contrôle de la thyroïde.

Tumeurs
Une tumeur bénigne ou nodule thyroïdien, ou encore un cancer de la thyroïde peuvent provoquer une hypersécrétion d’hormones thyroïdiennes.

Quand consulter ?

  • Un dépistage systématique comportant des dosages hormonaux ou un bilan imposé par la prise de certains médicaments révèle des taux anormaux d’hormones thyroïdiennes.
  • Une grosseur cervicale (nodule, goitre) est découverte à l'autopalpation ou lors d'une palpation systématique de la thyroïde par le médecin traitant, le médecin du travail...
  • Vous ou votre entourage constatez des signes évocateurs d'hypothyroïdie: prise de poids, fatigue, somnolence, frilosité, humeur instable, peau sèche, ongles et cheveux cassants, prise de poids, rythme cardiaque lent...
  • Vous ou votre entourage constatez des signes cliniques évocateurs d'hyperthyroïdie : hyperactivité, bouffées de chaleur, irritabilité, amaigrissement, faiblesse musculaire, yeux exorbités, augmentation du rythme cardiaque, palpitations, diarrhée, insomnie...

Que se passe-t-il lors de l’examen ?

www.idealfitness-reims.com
www.idealfitness-reims.com
Le médecin recherche par la palpation la présence d’un goitre ou d’un nodule. Un examen clinique complet recherche également des signes en faveur d’une hyper ou d’une hypothyroïdie. En fonction des données de l’examen, le médecin peut prescrire certains des examens suivants : dosages hormonaux (T4 libre et TSH le plus souvent); recherche d'anticorps anti-thyroïde pour les pathologies auto-immunes ; scintigraphie thyroïdienne à la recherche de la cause, mesure de l'iode dans les urines (iodurie) pour les carences ou au contraire les surcharges iodées.

Une échographie et parfois une scintigraphie peuvent être indiquées pour explorer un nodule ou un goitre. Ces examens sont totalement indolores. L'échographie, réalisée en passant une sonde à ultrasons sur le cou, permet de visualiser la thyroïde, les nodules et d’en préciser les dimensions. La scintigraphie, permet, après ingestion d'une très faible dose d’iode ou de technetium radioactif, de déterminer au moyen d’une caméra si un nodule thyroïdien sécrète (nodule "chaud") ou non (nodule "froid") des hormones thyroïdiennes. Les nodules "chauds" sont presque toujours bénins. En cas de nodules "froids", l’échographie permet de distinguer des nodules liquidiens (kystes), toujours bénins, et des nodules solides ou mixtes, dont un sur dix environ est cancéreux. Mais c’est, avant tout, la ponction à l’aiguille fine (cytoponction), peu douloureuse, qui permettra de prélever quelques cellules de tissu thyroïdien pour en faire l’analyse et de repérer ainsi avec une grande précision les nodules cancéreux, qui devront être opérés.

Quel est le traitement ?

Les affections thyroïdiennes se traitent généralement facilement, mais nécessitent parfois un traitement à vie. De même, la chirurgie de la thyroïde est aujourd'hui considérée comme une chirurgie simple ne laissant le plus souvent aucune cicatrice.

En cas d’hyperthyroïdie, un traitement médical est d'abord prescrit, qui consiste à administrer pendant 18 mois un médicament destiné à freiner l'activité de la glande. En cas d'échec, la chirurgie permet la guérison rapide, en retirant une grande partie de la thyroïde et ne conservant que ce qui est nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme. Cependant, environ une fois sur dix, une hypothyroïdie apparaît, nécessitant alors un traitement à vie. Le traitement par iode radioactif est tout aussi efficace, mais comporte un risque plus élevé d'hypothyroïdie.

Le traitement d'une hypothyroïdie, quelle que soit la cause, repose sur l'administration quotidienne d'hormone thyroïdienne (lévothyroxine) et devra être poursuivi à vie. Ce traitement n'entraîne aucun effet indésirable, puisqu'il ne fait que remplacer une hormone manquante. Une surveillance biologique (prise de sang) et clinique régulière est cependant nécessaire pour dépister un surdosage (signes d'hyperthyroïdie) ou un sous-dosage (signes d'hypothyroïdie). Lorsque c’est un médicament qui est à l’origine d'un dysfonctionnement de la thyroïde, les troubles régressent généralement en quelques mois après arrêt de ce traitement.

Enfin, les inflammations thyroïdiennes (thyroïdites) nécessitent le plus souvent un traitement anti-inflammatoire, au besoin par cortisone. Un goitre simple peut être traité par l'administration d'hormone thyroïdienne (lévothyroxine), afin de mettre la glande au repos. Parfois une ablation partielle de la thyroïde est nécessaire si le goitre est très volumineux et provoque une altération de la voix ou une gêne respiratoire. La présence de nodules nécessite généralement une intervention chirurgicale, soit parce que leur volume est important, soit parce qu'ils risquent d'être cancéreux ou encore parce qu'ils provoquent une hyperthyroïdie. Dans la grande majorité des cas, le nodule est bénin et seule une petite portion de la glande est enlevée.

Lorsque la chirurgie est impossible, un nodule chaud peut être détruit par l'administration d'iode radioactif. Le risque est alors de voir apparaître une hypothyroïdie, qu'il faudra traiter à vie par l'administration d'hormones.

Les cancers de la thyroïde sont de bon pronostic. Globalement, dans 80 % des cas l'espérance de vie n'est pas modifiée par le cancer, même lorsque le diagnostic n'a pas été porté immédiatement. L'ablation totale ou subtotale (si la tumeur est inférieure à 1 cm) de la glande ou thyroïdectomie, associée au traitement des chaînes ganglionnaires permet généralement d’assurer la guérison. Parfois, ce traitement est suivi par l'administration d'iode radioactif, afin de détruire le tissu thyroïdien restant et de diminuer le risque de rechute. Après le traitement d'un cancer, il y a deux impératifs : la prise quotidienne d'hormone thyroïdienne (lévothyroxine) pour pallier l'absence de glande, et une surveillance à vie pour dépister la survenue de rechute ou de métastases, qui peuvent être très tardives.

Conseils pratiques

www.swissmed.ch
www.swissmed.ch
Eviter les carences en iode en consommant du sel de table iodé
Les besoins en iode varient avec l'âge : 60 à 100 microgrammes par vingt-quatre heures (µg/24h) avant l'âge de 10 ans, 100 à 150 µg/24h chez l'adolescent et 200 µg/24h chez la femme enceinte. Une alimentation équilibrée couvre normalement les besoins physiologiques en iode. En cas de carence ou de gros besoins (adolescents, grossesse), il est donc conseillé d'augmenter les apports par la consommation de produits riches en iode : algues marines (utilisées dans la préparation d'entremets lactés gélifiés), morue fraîche, hareng fumé, soja, crustacés, haricots verts, choux, laitages, œufs.

Etre surveillé en cas de prise de médicaments pouvant induire une hypo ou une hyperthyroïdie(amiodarone, lithium, hormones thyroïdiennes substitutives)
En cas d’apparition de signes de dysfonctionnement de la thyroïde, votre médecin pourra être amené à modifier les doses ou même à supprimer certains médicaments.

Rechercher des facteurs génétiques
Les rares cas de cancer thyroïdiens médullaires familiaux imposent un dépistage dans la famille.

Source : http://www.e-sante.fr
16 Janvier 2005 - écrit par Rédaction



Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

99.Posté par evelyne le 27/10/2009 le 27/10/2009 11:27
JE SUIS EN HYPOTHYROIDIE DEPUIS 9 ANS AVEC DES HAUT EST DES BAS IL Y A 6ANS JE SUIS TOMDES ENCIENTE ET MON FILS VA TRES BIEN . MAIS AUJOURD HUIS MA TSH EST A 4.200 JE ME SEN TRES FATIGUE PLUS AUTR ES SYNTHOMES TOUT AUSSI DESAGREABLES MON MEDECIN ME DIT QUE TOUT VA BIEN MAIS MOI JE ME SEN MAL JE SUIS SOUS LYV 150 DEPUIS 4ANS ET JE SUIS ALLAER JUSQUA 200 MERCI DE VOTRE SOUTIENT

98.Posté par lemarchand le 07/10/2009 16:43
bonsoir,j ai 35 ans j ai un probleme de thyroide j ai fait une prise de sang tsh ultra sensible j ai 1.08 est ce que c est normal cela me tracasse car je me sent plus agressif stressé fatiguée dépressif est ce du a la thyroide merci de me donné votre avis

97.Posté par MALOU le 10/09/2009 14:41
bonjour
j'ai un goitre decouvert en 1991 quand j avais 15 ans depuis je prenais du levo 25.cet hiver grosse fatigue , et tous les signes que bcp connaissent .
J ai passé une échographie ma thyroide est maintenant devenue hétérogene , petits kystes aspect tigré
le doc m a augmenté le levo a 50 et envoyé chez l endocrino pr avis pr lui tout ok
j allai oublié les exams sanguins st normaux depuis tjs;
Je viens d aller faire une echog de controle au bout de 5 mois de levo a 50 mon goitre tyroidien a encore grossi et est plus hypoéchogene et reste heterogene .HELP je ne comprends rien , l échographe m a parlé de thyroidite , et le medecin trouvera surement que tt va bien ... moi pas je m interroge et en plus a l exam de l écho jé eu mal qd el a appuyé a gauche(j y ai un petit kyste anéchogene sans paroi épaisse .C'est du chinois ça me saoule
si qqun peut m éclairer merci

96.Posté par gapenne brigitte le 18/08/2009 16:58
moi oci je souffree d une hyperthyroide je pense que cé ca on ma rien dit ke de me faire l abblation totale j ai vraiment peur pouvais vous me dire quelque conseil pour etre mieux cé prevu pour le 07.09.09

95.Posté par poncet sandrine le 03/08/2009 13:27
J'ai eu un problème de thyroide vers la classe de 6°.On m'a dit j'avais basedow avec yeux qui sortent et finalement opéré en enlevant une grosse partie de la thyroide.A l'age de 7 ans j'ai été renversée par une voiture avec traumatisme cranien très important.Cette maladie ne peut-elle pas avoir été déclenchée par ce gros choc?

94.Posté par Kaci Benaissa le 14/05/2009 10:59
Je suis un mec de 20 ans qui galère avec cette maladie, en effet mon cas n'a cessé d'osciller entre stabilité et instabilité ces 5 dernières années jusqu'à atteindre un taux plus de 10 fois supérieur à la normale il y a 2 ans
Aujourd'hui je prend du levotyrox 175 et je suis encore en hypo...le problème est que je présente tous les symptômes d'une hyper...
GENIAL n'est ce pas ??
Bref je reverais ne plus avoir ce problème ce serait un énorme soulagement.
Bonne continuation à vous ! ^^

93.Posté par thibaut le 30/04/2009 06:09
bonjour je viens de refaire une prise de sang et la je suis a 3 tsh et je n ai rien pris c est surement a causse du stess merci dominique sa reconforte

92.Posté par cloix dominique le 29/04/2009 06:27
bonjour j'ai 55 ans et j'ai une maladie d'hashimoto, ma fille elle a eu une maladie de basedow, j'ai eu une ablation partielle de la thyroïde, mais je vais très bien, je prends du lévothyrox 100 tous les jours depuis 1990, j'ai fait une psychothérapie pour oublier mes galères et j'ai une hygiène de vie le plus correcte possible, je privilégie le bio et les médecines naturelles les promenades au grand air, n'ayez pas peur on s'en sort. Ma fille est elle guérie après 2 récidives provoquées par un excès de stress et de souffrances morales, elle reconstruit sa vie soyez optimiste. Vivez à fond ce n'est pas mortelle, mais très long à stabiliser bon courage

91.Posté par ghazali le 20/04/2009 13:07
bonjour ,j'etais au brasil et je suis tombé malade et j'etais voir le gyneco ,et c lui qui m'avait demander de fare une prise de sans ,car je risque d'avoir un probleme de thyroide ,,quand je suis rentré en france j'ai tout fait ,j'ai une hypothyride ,j'ai commancer par prendre levotyrx 75 ,et mnt je suis a 100,je me sante tres bien sauf cette semaine je ne suis pas bien j'ai tout les symptomes ,et j'ai peur que mon cas s'aggrave ,et le plus important ,j'ai pas encore d'enfant et je compte avoir un ,est ce que c'est dangereux ?merci de votre conseil

90.Posté par thibaut le 14/03/2009 11:24
je vient d apprendre il y a qelque semaine que je suis en hyper ma tsh est de 0.025 mon medecin me conseil d aller voir un medecin pour la thyroide mais je n ai pas envie car je sais bien quil va me prescrire des medicament mais j ai peur des effet secondaire vu que j ai 4 enfants j essaye de me soigner seule mais se n est pas facile j ai lu quon pouvait manger du chou pour stabiliser et sur un autre site c etait deconseilee alors je suis perdu que faire pour aller mieux merci etquel aliment a eviter merci pour votre aide



89.Posté par PONCET Sandrine le 07/03/2009 06:32
Suite à mon premier message,je n'ai toujours pas de réponse.Ayant eu un traumatisme cranien à 7ans donc beaucoup de choses perturbées,j'aimerai savoir,connaitre d'autres personnes qui ont eu comme moi c'est à dire suite à un traumatisme cranien avec coma profond ont eu par la suite un disfonctionnement de la thyroide soit une hyperthyroidie (soit disant maladie de basdow).
Merci d'avance pour la personne qui répondra à mon message.Moi je pensai qu'on pouvai avoir un lien ou réponse par un professionnel

88.Posté par caillaud samira le 06/03/2009 20:19
bj mon fils agé de 20ans est ateind d'une thyroide,il vie au maroc,je n'ai au cune idée sur les soins que les medcins nombreux qui le consulte lui préscrivent des medicaments diferents,certin lui a conseillé une operation,j'ai peur que ça soit concereux et je n'ai pas confiance j'ai très peur de le perdre ,il a les yeux qui gonflent et sortent de leur place,il soufre enormement d'une boufet de chaleure,il a changé de comportement,tous et rien l'énerve,très fatigué esouflant,et ne dore pas la nuit, je suis obligé detre auprès de son petit frère qui atteind d'une maladie horpholine connue qu'en france,ma galaire est enorme,je ne vie plus,je sais comment aider mon enfant de qui je suis loin,c'est dur de voir mes deux enfants soufrire,ils sont tous ce que j'ai de plus chere,j'ai gand besoin de conseil et renseignements sur cette maladie qui detruit mon fils si jeune et beau et qui je ne reconais plus avec son visage de puis le mois de juillet 2008,merci de tout coeur

87.Posté par cedric59540 le 03/03/2009 13:16
bonjour

j'ai une proche qui connait actuellement un dysfonctionnement de la thyroïde a 60ans.

son médecin lui indique que cela pourrait être due aux retombées de tchernobyl.

se raisonnement est 'il possible ?

vous remerciant par avance

86.Posté par PONCET sandrine le 16/02/2009 04:31
Je viens bien de voir mon article mais suite à cela ,pourrai-je savoir comment on peut avoir une réponse car si j'ai mis cet article c'est bien pour avoir des explications.En lisant tous les articles d'autres personnes,j'ai pu voir qu'une autre personne aussi a été dans le meme cas que moi c'est-à dire problème de thyroide après un accident.Alors je suis impatiente d'avoir les réponses à mon article surtout de savoir pourquoi les médecins ne veulent pas mettre de liens de basedow et accident et le mettre sous hérédité alors que je n'ai eu aucun test le disant.J'attend avec impatience votre réponse par des gens compétents.

85.Posté par schroyens le 14/02/2009 16:45
je suivi pour la tyroide depuis un an, je me sentai très fatigué, et je n'avais plus envie de rien, que mon médecin ma fait faire une prise de sang, pour moi ça a été le couperet, quand on m'a dit que ma tyroide, était malade j'ai une hypotyroide, je dois faire attention a ce que je mange, pour pas grossir, tout les 6 mois on me fait une prise de sang et une écohrapfie, car j'ai 9 nodules, je prend tout les jours du LEVOTHYROX 50 mg, j'ai toujours peur qu'on m'annonce que j'ai un cancer de la tyroide, cette maladie je ne la connais pas bien, mon médecin me rassure car je la voie tout les 6 mois, pour un controle.

84.Posté par nancy colombo le 11/02/2009 13:56
j'ai une hyperthioridie et basedow le tout a etait decouvert apres 20 ans de psychiatres et psychologue sans commentaires! je suis donc sous medicament depuis un an les analyses de sang sont bonnes mais moi j'ai des angoisses etc... mais toujours le meme traitement puisque le sang vas bien l'endocrinologue ne change pas d'idee pourtant au debut du traitement j'ai ete en legere hypothi. et la j'allais mieux. Je precise que je vis en allemagne du nord et les medecins ne sont pas tres bavards et pas tres cooperatifs : les analyses sont bonnes le patient vas bien. Combien de temps faut-il pour trouver le bon dossage? Est-ce-que cet etat d'angoisses disparait un jour merci de me contacter mon e.mail nancy.colombo54@googlemail.com i

83.Posté par Annie le 09/02/2009 01:58
Je viens de savoir que j'ai un problèmes avec ma glande thyroide. Je voudrais savoir si j'ai fait quelques choses de pas correct pour avoir cette maladie.
(Régime de vie, nutrition, exercie physique, stresse, médicament (Carbolithe, effexor, metformin, séroquel). Merci! Annie

82.Posté par poncet le 23/01/2009 12:54
Ayant été découvert un problème de thyroide à 11ans (jeune je trouve),on m'a traitée puis finalement opéré pour hyperthtyroidie.Ma grosse question car j'ai vu ça dans différents documents par internet ou magazines que problemes endocrinien,immunité sont aussi lié à ceux neurologiques.Je voudrai vous préciser que j'ai eu un très grave traumatisme cranien à 7ans avec derrière rapidement des règles irrégukières,abondantes qui ont été stopppé par l'hyperthyroidie.Faute de règles abondantes et anémie sur anémie,la gynéco après plusieurs consultations vers 18 ans,à lappel de mon médecin demandant de faire plus de recherches m'a fait faire une écho qui a montré un problème de fibrome.
Ma grosse question est de savoir tous les liens ou non et comment on peuit certifié que c'est un problème héréditaire sachant que ni mes parents ni mes freres et soeurs n'ont eu ce problème,seulement ma grande mère paternelle mais vers 50ans et 2 de ses filles aussi vers cet age-là.Donc des examens existent-ils pour confirmer l'hérédité et non des suites a mon trauma car le trauma joue sur différentes parties et fonstionnements du corps je crois.

81.Posté par mme merioua le 10/01/2009 14:46
bonjours
je suis malade de la hypertyroide depuis 4 ans j'ai consulter plusieur medecin chaqu'un ma donner sa version j'ai fait le TCH le résultas été 0.01 quelqu'un qui a eu la méme maladie qu'il m'indique ce qu'il a fait ou son médecin je suis dorigine algérienne contactez moi (xel_tomporel@samir.fr)
MERCI

80.Posté par sidibe le 08/12/2008 07:58
j'ai une hypertiroide mais le t4 et tsh sont normaux seul le t3 etait eleve mais grace a du neo mercazol c'est revenua la normale cependant je prends toujours du lexomil et de l'avlocardil j'ai perdu du poids mais je sens quand meme une evolutoin meme s'il y a parfois certains effets peu genants qui peuvent etre controles.

1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 9


Les annonces

Vente (27)

Divers (5)

Immobilier (15)


Dernières annonces postées



Facebook

@ouebtv
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube