Un homme soupçonné à l'appel au meurtre par Internet à l'encontre d'un gendarme et sa famille est jugé aujourd'hui depuis 14h.


Un individu, soupçonné d’avoir commis les faits relatés dans l'édition de France Guyane du 24 septembre 2016, est jugé en comparution immédiate aujourd'hui depuis 14h pour menaces de mort sur personne dépositaire de l'autorité publique, son épouse et leur fils.
Pour rappel, de tels faits sont punis de 5 ans d'emprisonnement et 75 000 € d'amende.
26 Septembre 2016 - écrit par


              


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 7 Mars 2019 - 21:29 Les Jé Farine de Saint-Laurent du Maroni




Les annonces

Vente (20)

Divers (15)

Immobilier (16)


Dernières annonces

Partager ce site
Suivez-nous