Saint-Laurent du Maroni

Un jugement … inacceptable


Un jugement … inacceptable
Le jugement rendu le 20/03/01 par le Tribunal en Martinique, à propos de l’affaire Dieudonné a provoqué la colère du peuple, parce que le Tribunal n’a pas retenu dans ses motifs celui d’injure raciale, à l’encontre de ceux qui étaient accusés de l’avoir proférée. Un auxiliaire de justice s’est écrié : « le jugement rendu l’a été au nom du peuple français mais contre le peuple Martiniquais. Un autre citoyen de déclarer, non sans grandiloquence (je cite approximativement) : « ce jugement a créé les conditions favorables à l’explosion de la violence raciale en Martinique. » On a bien compris : lorsqu’un humoriste de couleur traite le rappel d’une période de noires cruautés pour les juifs, de pornographie mémorielle, il fait toujours de l’humour (on connaît les saillies humoristiques du Président du Front National à propos de cette période). En revanche, lorsqu’un humoriste de couleur se fait traiter de sale négro, la terre entière devrait se soulever pour exiger justice et réparation. Consternante obscénité que cette tendance à la hiérarchisation » des atrocités subies en fonction du faciés et/ou de la couleur de la peau. Ou encore en fonction de l’histoire des groupes humains. De la très Sainte Inquisition à nos jours. A l’évidence, les abominations endurées par les juifs, sous la botte nazie, dans les camps de concentration et dans les chambres à gaz seraient des épiphénomènes à côté de celles subies par les nègres au temps de l’esclavage, pendant la traversée des océans et dans les plantations aux Amériques et aux Antilles
5 Avril 2005 - écrit par A. BOUYER d'ANGOMA


              




Les annonces

Vente (36)

Divers (17)

Immobilier (26)


Dernières annonces postées



Facebook


Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube