Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Voeux d'Alain Tien Long au personnel du SDIS, de l'ADEI et du Conseil Général


Voeux d'Alain Tien Long au personnel du SDIS, de l'ADEI et du Conseil Général
Alain Tien Long a tenu à présenter ses vœux aux agents des différentes organismes dont il a la présidence, soit le SDIS, l'A.D.E.I. et le le Conseil Général. Les vœux ont été prononcé à Saint-Laurent du Maroni afin de montrer encore une fois qu'il n'y a pas de frontière entre les services du Conseil Général et dans le service publique.

Voeux d'Alain Tien Long au personnel du SDIS, de l'ADEI et du Conseil Général
"Il est de coutume que les vœux soient adressés au personnel. Cette année ils prennent une dimension particulière parce que nous sommes en fin de mandature. C’était l’occasion pour mes collègues présents et moi-même de saluer l’investissement du personnel. Comme je l’ai rappelé, même si assez souvent nous sommes sur des rencontres pour régler des problèmes parfois d’ordre interne, il est clair que si le personnel ne s’investissait pas, nous n’aurions pas eu les résultats que nous avons. J’ai rappelé toute une série de domaines où le personnel s’est investi. C’est la question des routes départementales avec les travaux que nous avons pu réaliser, c’est la question des collèges, c’est la question des bourses que nous avons mis en place donc des aides aux étudiants. Tout ce qui relève de la prise en charge des usagers qui fréquentent le centre de la PMI notamment en termes de planning familial puisque c’est un dispositif qui a été mis en place en 2009 et cela n’existait pas avant. Donc tout cela pour dire qu’un président sans le personnel (NDLR: SDIS, l’ADEI, Conseil Général) derrière lui est comme une lampe en plein vent.

J’ai aussi rappelé le contexte dans lequel nous allons devoir fonctionner. C’est un contexte financier difficile qui appelle de la part des agents qu’ils puissent rendre les missions supplémentaires avec les mêmes moyens et je sais que cela sera compliqué. C’est un état d’esprit qu’il faudra avoir et c’est le sens même du message que j’ai fait passer. En leur souhaitant la bonne année, j’ai souhaité aussi bon courage car je sais que l’on en aura besoin et il faudra que chacun prenne la dimension d ce contexte là pour pouvoir s’investir sans poser de question en terme de difficulté. Voici l’objet de ma présence ici et tout ce que souhaite que tous comprennent que le Conseil Général pour les agents du Département, du SDIS et de l’A.D.EI. que c’est leur outil de travail et qu’il leur appartient qu’il soit préservé.

J’ai souhaité le faire au SDIS (NDLR: à Saint-Laurent du Maroni) pour bien monter la nécessité qu’il n’y ait pas de frontière entre les services qui sont sous la responsabilité du Président du Conseil Général. De façon générale, pour dire qu’il n’y a pas de frontière dans l’action publique qui est transversale. Chacun a sa part de responsabilité mais il est clair que lorsque dans une commune comme Saint-Laurent du Maroni, les agents ne se connaissent pas, le service public est rendu sur cette base. Lorsque l’on se connait, il y a une plus-value dans ce que l’on fait. Tout simplement parce que l’on le fait bien mieux."
8 Janvier 2011 - écrit par La rédaction du 97320


              



Les annonces

Vente (36)

Divers (26)

Immobilier (30)


Dernières annonces

Partager ce site
Suivez-nous