Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Carnaval à Paris: La rupture est consommée entre Sabrina et le groupe Dokonon

Mini révolution dans le tout jeune monde du carnaval guyanais à Paris: après trois années d'un mariage heureux et fructueux, le couple Dokonon-Sabrina n'est plus. Le groupe qui avait su draîner vers la salle parisienne un public nombreux et conquis durant trois saisons carnavalesques consécutives, se produira cette année dans un nouveau lieu, "LE RIYAD", situé à Villeneuve-le-Roi. Pendant ce temps, une autre formation prendra sa suite chez Sabrina.
Retour sur le parcours de Dokonon et explications sur ce divorce fracassant avec Hendy F. CHOCHO, l'un des chanteurs du groupe.


Carnaval à Paris: La rupture est consommée entre Sabrina et le groupe Dokonon
Hendy, pourrais-tu nous présenter le groupe DOKONON?
C'est à l'initiative de deux amis (Martial Fontellio, bassiste et Roberto Maléama, batteur) que l'orchestre Dokonon voit le jour en 1998…
L'intérêt était de faire découvrir à la France hexagonale un pan très important de la culture guyanaise: sa musique traditionnelle et chaleureuse. C'est ainsi que progressivement de nombreux musiciens vinrent s'unir au projet.
C'est en 2002 que l'orchestre Dokonon effectue son premier déplacement en Guyane, invité par Les Mécènes afin d'animer la première partie d'un bal paré-masqué. Les bonnes appréciations de l'orchestre mythique et du public menèrent les musiciens de Dokonon à une réflexion fondamentale: Et si nous nous concentrions sur l'aspect musical carnavalesque de la culture guyanaise?
C'est ainsi qu'en 2004, en partenariat avec une association culturelle guyanaise de l'Hexagone, Dokonon mit en place la première université du samedi soir en région parisienne. Ce fut un grand projet, associé à un grand succès. Puisque le public (guyanais principalement) qui attendait ça depuis longtemps, a répondu présent à l'événement, massivement et fidèlement…
C'est aussi pour cette occasion que l'orchestre Dokonon a élargi sa formation musicale. Une douzaine de musiciens, principalement guyanais ou liés à la Guyane, s'appliquent avec ferveur à ambiancer ces bals parés-masqué.
C'est en 2006 que Dokonon a sorti son premier single "Rèspè". Attendu et accueilli avec hâte par le public, Dokonon satisfera son public (habitués ou novices) par la sortie de son premier opus en janvier 2007: "La Dokonite".
Et oui, Dokonon a signé un contrat avec le Plaisir, la Chaleur, le Bien être à partager… C'est pour cela que nous nous sommes lancés dans la composition de titres musicaux…
Il se dit qu'un "bel esprit" de générosité émane de nos expressions musicales…
Puisse Dokonon toujours combler de plaisir ceux qui croiseront son Itinéraire…


Carnaval à Paris: La rupture est consommée entre Sabrina et le groupe Dokonon
Qui sont les membres qui composent le groupe ?
Aujourd'hui une douzaine de musiciens composent le groupe. Bien entendu, quelques prestataires réguliers et fidèles à l'esprit de l'orchestre, viennent nous apporter leurs contributions si nécessaire. A ce jour, nous comptons une majorité de guyanais. Les autres musiciens provenant du bassin antillais. Les musiciens sont issus d'itinéraires musicaux très variés… Ils sont d'ailleurs eux-mêmes assez régulièrement affiliés à une autre formation musicale. Nous possédons plusieurs formules pour assurer les prestations.
L'orchestre Dokonon peut se présenter de 6 à 12 musiciens, voire plus.
Nous avons une section rythmique (Basse: Martial Fontellio. Batterie: Roberto Maléama et Christian Bardoux. Percussions: Edgard Jean et Joanick Jean).
Une section rythmique harmonique (Guitare rythmique Gilles Huyghues-Beaufond. Guitare soliste: Anthony André. Piano: Thierry Nago et Jean-Luc Sahai)
Une section cuivres (Trombone: Joël Bonté. Trompette: Richard Descieux. Saxophones: Guy Miath et Karim Weimert)
Et une section chant (composée principalement de deux Chanteurs: Hendy F. Chocho et Thierry Zamor. Une Chanteuse; Valentine Farlot. Lors de manifestations d'envergure, nous pouvons faire appel à un Choriste: Larick Guard).


Pourquoi le nom Dokonon ?
Dans la culture linguistique guyanaise, le "dokonon" représente l'appareil génital de la femme. C'est en effet, le nominal qui est utilisé en créole dans certaines communes pour définir cette partie du corps féminin.
De plus, Dokonon représente un succulent dessert d'origine guyanaise à base de maïs, de coco, et de banane. Ces trois saveurs fruitières sont mixées afin de donner un résultat uniforme. La préparation sera enveloppée dans une feuille de banane, et cuite au bain-marie.
Quoiqu'il en soit, nous conviendrons que le nom dokonon fait toujours référence au plaisir, à la chaleur, au goût, à ce qui est reconnu pour être bon.. C'est avec cette pointe d'humour, de coquinerie et de générosité que l'orchestre a voulu se présenter au monde.


Carnaval à Paris: La rupture est consommée entre Sabrina et le groupe Dokonon
Quel est votre répertoire, et à quel public s’adresse t-il ?
Notre répertoire trouve son existence principalement dans le bassin des caraibes et antilles et guyane… En effet, nous jouons principalement des biguines, des quadrilles, des mazurkas et des merengues. Avec une couleur guyano-carnavalesque, la plupart du temps. Peuvent venir s'y ajouter des boléros, des valses, des compas, du zouk, de la musique d'ambiance (vidé).
La très grande majorité de notre répertoire est constituée de morceaux d'origine guyanaise. On y tient, on y veille!!!
Le public le plus souvent rencontré est principalement guyano-caribéen. Toutefois, étant dans l'hexagone, nous avons régulièrement eu dans notre public des gens venant d'ailleurs. Les personnes de cultures européennes, arabe, africaines, et autres, s'adonnent avec beaucoup de plaisir à ces prestations de détente où la joie, le bien-être est toujours visé.
Il a tous les âges… De 4 à 90 ans… Lors de certaines prestations, nous avons pu remarquer que les enfants appréciaient largement notre musique.


L’année dernière vous animiez les bals paré masqué chez Sabrina, quelles raisons vous ont poussés à vous produire cette année dans une autre salle ?

En effet, c'est avec l'orchestre Dokonon que Sabrina a trouvé son âme du Carnaval… Nous étions présents au début, et nous y sommes restés jusqu'à la dernière saison, soit trois années consécutives (2004, 2005, 2006).
En concertation avec l'ancienne organisation, nous songions à quitter Sabrina un jour ou l'autre. Pour la simple raison que la salle devenait trop petite avec le temps (compte tenu du succès).
Mais notre départ subit n'est malencontreusement pas de notre fait.
Nous avions pensé le projet "Bal paré-masqué en région parisienne" autour d'une salle, et d'une équipe. Mais il se trouve que ce beau projet a très vite suscité un "intérêt déplacé", un goût à la violation, voire une forme de jalousie chez certains, qui tout d'un coup se sont sentis investis de la possibilité de faire pareil, en éliminant ce qui semblaient déjà installés.
Alors, une "drôle" de manigance a contraint l'orchestre à quitter les lieux…
Un nouvel organisateur est venu s'imposer chez Sabrina, en installant un nouvel orchestre.
Nous devons rappeler que depuis l'an dernier, nous n'étions que prestataire. Donc, tributaires des désidératas de l'organisateur. L'ancienne organisation a été "chassée", puis est revenue sans tenir compte du devenir de l'orchestre qui avait été à leur côté depuis tant d'années. Ce fut dur pour nous de quitter Sabrina de cette manière. Et par là même, de soumettre le public habitué à un malaise très désagréable. Mais enfin, il va falloir "zieuter" la nouvelle organisation, associée à l'ancienne organisation, liée au nouvel orchestre, lui-même composés d'éléments qui depuis tant de temps s'obstinaient à mettre à mal notre projet carnaval du début.
Sur le site de Dokonon, une lettre explicative met la lumière sur toute cette affaire, comme cela nous a été demandé plusieurs fois. Rendez-vous sur www.dokonon.com (rubrique "le journal de Dokonon")
En tout état de cause, bien soutenu par le public dans cette "sale affaire", nous continuerons à enflammer les samedis soir du carnaval guyanais dans une autre salle de la région parisienne.
Nous serons à "L'Ecole de Dokonon", au salon "LE RIYAD", situé à Villeneuve-le-Roi, dans le 94 (52 rue Delattre, à 500m de la gare de Villeneuve-Saint-Georges). La salle est facilement accessible à pieds. Un parking privé contribue à son confort.
Nous serons là, toujours pour le plaisir des uns et des autres, dans une ambiance carnavalesque purement guyanaise (orchestre en live toute la nuit). En effet, il y aura toujours la possibilité de louer des robes sur place (avec vestiaire de touloulous). Les plats et douceurs présentés seront d’origine guyanaise.
De plus, une ambiance "after" viendra ponctuer toutes les fins de soirée.
Notre Nouvelle salle est disposée à accueillir l'Ame Carnaval de chacune de nos notes musicales, comme ce fut le cas auparavant.

Pensez-vous que votre public vous restera fidèle?
Nous espérons avoir du public… Car nous espérons continuer à donner du plaisir.
Nous avons aimé notre public de chez Sabrina. Nous espérons poursuivre notre histoire d'amour avec lui. Nous voulons juste qu’ils sachent que nous sommes passés d'un univers à l'autre, sans perdre pourtant une miette de notre spécificité, un "tizing" de notre chaleur…
Ils ont su démontrer déjà par le passé qu'ils aimaient se trouver là où Dokonon était. Alors, nous l'attendons. Et si nous nous fions à de nombreux témoignages, ils attendaient avec impatience de savoir où nous serions. Aujourd’hui, c'est chose faite! Alors,c'est confiants en eux, et en la Vie que nous ouvrirons les portes de l'école de Dokonon dès le samedi 13 janvier et jusqu'à la fin du carnaval.

Quelles sont les dates de vos animations pour ce carnaval 2007 et que proposerez vous à votre public?
Nous démarrons dès le premier samedi de carnaval. Nous jouerons les samedis.
Nous ferons du vendredi 9 février, une nuit de carnaval, à l'approche des derniers jours.
Nous aurons une formule "ambiance Lakaz cho", le dimanche 11 février, à peu près équivalente aux ambiances Lasco (live et dj).
Et puis, nous innoverons, en faisant la Ligne droite:
Vendredi 16: Soirée Tololo
Samedi 17: Soirée Touloulou
Dimanche 18: Ambiance Lakaz cho

Quelles sont vos autres activités au cours de l’année ?

Nous répétons…
Nous préparons l'album à sortir..;
Nous donnons des prestations au sein de quelques manifestations (foire de paris, salon nautique, fêtes de villes, etc..)
Nous répondons à des contrats pour des soirées privées...
Et nous jouons dans des bars- restaurants etc... Dans ces cas, c'est souvent le "Petit Dokonon" qui se déplace (formule 6 à 8 musiciens)



Carnaval à Paris: La rupture est consommée entre Sabrina et le groupe Dokonon
Avez-vous des projets particuliers pour cette année?
Nous répondrons aux propositions de prestations de différents organismes (offices du tourisme etc..)
Nous prévoyons de jouer dans des festivals en Europe et hors Europe.
Nous souhaitons augmenter le rythme de prestations ici ou là, afin de satisfaire ceux qui nous rencontreront, tout en nous faisant connaître.

Comment voyez-vous le développement du carnaval dans l’hexagone?
Cette musique, cet événement a beaucoup de succès au sein de toutes les populations, dans l'hexagone. Nous ne voulons pas quitter ce projet, il y a de quoi dans une société où le stress prédomine. Nous leur proposons un bol de détente.
Nous espérons que d'ici quelques temps, nous pourrons jouer dans des grandes salles combles. Tout en multipliant nos prestations dans toute la France, tout en conservant cette couleur guyanaise, mariée à son si spécial carnaval.
Nous nous sommes déjà déplacés en Provence française pour jouer. C’est le même engouement. Chaque prestation nous mène à être découvert par quelqu'un. Des propositions nous sont ainsi faites.

Si vous aviez un message à faire passer, quel serait-il?

Prends soin de ton bien-être!!!
Dokonon, étant Cracheur de Feu, il vous apporte une Nouvelle Sensation…
Nous voulons avec vous, nous appliquer avec fougue, à rechercher le plaisir.

Carnaval à Paris: La rupture est consommée entre Sabrina et le groupe Dokonon
8 Janvier 2007 - écrit par Propos recueillis par Eric LEON


              

Commentaires

1.Posté par yoni prika le 09/01/2007 11:19
bonjour h'abbit au pays bays et je moque la guyane le site est tres belle anrevoir

2.Posté par Nad' le 09/01/2007 14:31
Ouff….,
Mo té krè ké Dokonon pa té ké joué lanné ta la. Mo pé ké la week end ta la, mè le restan mo pé ké raté yé.
A bravo au groupe, zot gain courage.
Nad'

3.Posté par Joseph L le 09/01/2007 16:22
gadé poupa ka suééééééééééé, mo fi !!!
dokonon en force...

4.Posté par Tchimbé dure le 10/01/2007 06:06
salut à tous!
Dommage encore une fois on ne peut pas être solidaire !!!
Ah oui j'oubliais, le Dokonon est aussi un dessert en cote d'ivoire qui se prépare de la même façon et qui porte le même nom!!donc, avan di a di nou chaché origin'a avan................

5.Posté par Joseph L le 10/01/2007 13:07
nous venons tous d'Afrique à la base, qu'importe l'origine...
mo fi !! y ni moune ka mérité en cout baton...franchement.
lol

6.Posté par Dokonantes le 10/01/2007 14:45
MO MEM A KE DOKONON MO KE ROULE LI KA FE 3 ANNES MO KE YE A POU DI ZOT KE SA LANE MO KE ROULE PAIL SECOS....... CHAUD CHAUD
FAITES NOUS VIBRER ENCORE...........
DOKONON SCHWIT SCHWIT

7.Posté par dom le 11/01/2007 08:34
sa i fè Dokonon mo la ké zot ambiance'a unique ké zot mo ké la.A pa mêm la salle'a pa grave a pa la salle'a ka bay ambiance'an......J'ai la dokonite!
Dokonon a roun dessert di nou koté aussi et alors di ki droit to ka jigé!!!!!

8.Posté par doudoudeguyane le 11/01/2007 12:22
bonjour,

j'ai lu sur votre site Dokonon "votre déclaration" en forme de fairt part concernant votre "eviction" de chez "sabrina".

que vous ne soyez pas satisfait c'est sûrement un fait!

mais tout de même quel LONG! ramassis de stupidités grotesques et de non sens artistique..

quand on se dit artiste(s) on respecte également le travail des autres et ce quel que soit les "problèmes d'organisation"
le public appréciera....et d'ailleurs cela ne le regarde pas!

de plus le public s'en moque royalement ce que veut le public c'est s'amuser peut importe avec qui...

si vous vous sentez investi d'une mission suprême faites vous canoniser par le Pape!!

la liberté d'entreprendre appartient à tout le monde! et la liberté pour le public d'aller voir qui il veut existe également.
le public ne vous appartient pas et n'appartient à personne.
et laissez donc soeur Emmanuelle la ou elle est, c'est à dire en paix.

9.Posté par dom le 11/01/2007 15:14
bonjour,

A cette doudoudeguyane, mais tu es conne ou quoi, ya des choses ke tu na pas vécu ca ce voit dans t propos !
Bien sur ke la liberté d'entreprendre appartient à tout le monde mais quand celle ci est dans le but exclusivement de nuire c plus pareil.

Comme commencer le carnaval avant ça date officiel, c'est à dire avant l'épiphanie et de prendre le prétexte en disant ke c l'arrivée de vaval ki est fêté alors ke ce n'est pas du tout la tradition en plus faire cette arrivée dans un bal paré-masqué (n'importequoi !)

Quand on prend une salle tout près, toujours pour nuire !

Quand on distribue des flyers à proximité de l'autre tjrs pour nuire dailleurs dokonon devrait leurs renvoyer la balle cette année,

Quand on brade c prix et malgré ca les gens n'ont pas été dupes, ya eu ke toi peut être, t tellement conne ! Puisque la salle était vide tout le temps, ils ont dû même fermer avant " bon dié pini yé"

Quand ce chanteur le chabin, l'animateur, qui raconte n'importe quoi, qui à fait le gendarme chez sabrina, celui qui ne dégage rien, qui parle mal notre créole, beeuuuuukkkk !!!!!!

Enfin yen a bien d'autres en tout cas il ne font que marcher sur les plates bandes de dokonon,

Cette année une ligne droite, merci dokonon, on parie quoi qu'ils vont essayer de faire pareil " a yin ki sa yé konnet' fè"

Alors il faut savoir de quoi on parle,

Dokonon je serai toujours la avec toi, j'ai choisi le clan des bons et non celui des mauvais !

J'aime dokonon, mo la ké zot n'importe koté zot ka allé, mo ké a villeneuve dépi le débu,

Mo gain la dokonite jiska la mort !

10.Posté par dom le 11/01/2007 15:27
Ah j'oubliais, et puis jouer chez Sabrina c pitoyable,
Tout en espérant ke les gens viennent chez Sabrina mais vous vous trompez c pour dokonon qu'on venait et comme ils ne sont plus là, vous savez ce qui va suivre !

Votre volonté de faire du mal est tellement palpable et puis c vraiment prendre le public pour des cons, quand on fait le mal avec autant de claire voyance et vous croyez qu'on va vous suivre ?

Vous n'avez rien compris, quand on fait des choses dans l'intention de faire mal ça ne marche pas !

11.Posté par ti chon le 12/01/2007 08:54
y gain trop version o fond sa histoir sa la di dokonon é sa di ancien organisateur ah et mo mem mo la pou dansé et mo pa méllé ké kii moun mo ké pranl mo ké suive public ah et surtout encore une fois nou ka briga entre nou a pa mécènes ni blues star donc la merde

12.Posté par Josy le 12/01/2007 14:59
C'est malheureux ! toutes les nations s'entendent entre elle. Mais nous guyanais, roun ka dékalé rot. Nous avons un pays où toutes les nations qui y vivent s'entraident SAUF NOUS !

Par pitié, nous n'arriverons à rien ainsi. Déjà, la Guyane n'appartient plus aux Guyanais tellement nous sommes minoritaires.

SOYONS SOLIDAIRES. TCHIMBE NOU LAN MAIN DAN LAN MAIN. A plus forte raison quand nous ne sommes hors de la Guyane.

13.Posté par didysse le 12/01/2007 16:09
et bien à demain, que dire de plus,
l'année passé j'étais en Guyane cette année avant de m'envoler une fois de plus pour mon chez moi alors je vais aller piké djouk djouk les ti cavaliers sous les terribles sons de DOKONON - A YE KI O TOP ASSUREMEN /////
Pa blié fè roun chanté a sou sa ki passé ké Sabrina yes !!!! ;-)

14.Posté par Joseph L le 12/01/2007 17:25
b[Alors didysse, pa oublié mo...lô té ké wè mo, prend ma main avec douceur et nous pikerons ensemble, c wapp, encô c watt, pli fô, c wapp


lol

15.Posté par gilles le 14/01/2007 17:15
Salut les amies ,j'ai passé une soiree d'enfer a la salle ryad avec DOKONON bien sur! trs satistfait de voir que le public a suivi l'ambiance que nous avons connues les annees precedentes. cette ambiance nous la suivront eternellement. Dieu merci ! nous n'avions pas ecouter certaines personnes qui nous ont dit que tout est fermer, c'est mort, ca n'existe pas. Arriver sur place pour une première nous avons retrouver notre vrai ambiance carnavalesque avec une 30 taines de touloulous et + de 200 personnes. Bravo DOKONON !!!!!! AVEC LA FOI E TOUTES LES PORTES S'OUVRENT LENTEMENT MAIS SUREMENT. Nou-la ké zot.

16.Posté par Joseph L le 15/01/2007 06:36
bcp de force pour vous...je suis avec vous.
superbe soirée, vous avez assuré comme d'hab...dommage gilles, je voulais te voir mais sans doute une prochaine fois..phone moi! ok!
bien le bonjour à la chanteuse...lol

17.Posté par ti chon le 16/01/2007 03:45
avant zot di ki a organisation ki te saint denis l année dernière ki dèyè tou ca il fo zot konèt tout version a et dokonom si yo pa ka joué sabrina a yé faute yo té tro voraces il fo yo di sa aussi avant mété toute anlè dos lè zot plita bon carnaval

18.Posté par chacha le 16/01/2007 05:56
courage a vous.

19.Posté par NEUTRE le 20/02/2007 09:11
JE TROUVE CA BIEN DOMMAGE QUE VOUS SOYEZ PLUS CHEZ SABRINA

20.Posté par bekkal le 12/03/2008 19:36





Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (55)



Partager ce site
Suivez-nous