Saint-Laurent du Maroni

Cas de méningite à méningocoque du groupe C diagnostiqué le mercredi 23 février à Cayenne


Cas de méningite à méningocoque du groupe C  diagnostiqué le mercredi 23 février à Cayenne
Un cas de méningite à méningocoque du groupe C a été diagnostiqué mercredi 23 février au centre hospitalier de Cayenne.

La méningite à méningocoque est une affection bactérienne qui s’exprime classiquement par une forte fièvre, des maux de têtes, une gêne à la lumière, des vomissements importants et une raideur vertébrale.

Le patient a été immédiatement pris en charge et son état de santé s ‘améliore progressivement. Il s’agit d’un enfant de 11 ans scolarisé à l’école Eugène Honorien à Rémire Montjoly.

Les services de santé scolaire, les médecins libéraux, les praticiens du centre hospitalier de Cayenne et les pharmaciens, en coordination l’Agence régionale de Santé, ont d’ores et déjà mis en place la prévention médicamenteuse des personnes ayant été en contact étroit avec ce dernier (voisins de classe, de cantine, de bus, famille vivant sous le même toit, enfant du club de foot et amis très proches).

Seuls les contacts très étroits sont à traiter (inférieur à 1 mètre et prolongés). Les médecins sont seuls à même de juger à l’interrogatoire et sur la base d’un guide de procédure national, l’opportunité de traiter.

La surveillance sur la survenue de cas secondaires restera active jusqu’au 5 mars 2011.
1 Mars 2011 - écrit par Communiqué de la Préfecture


              

Commentaires

1.Posté par LES PARENTS D ELEVES le 08/03/2011 19:57
et on se demande bien pourquoi le directeur de l école n'a pas jugé bon de prévenir au moins les parents?????? A CHACUN DE FAIRE CE QUI EST LE MIEUX POUR SON ENFANT CE N EST PAS A CE MONSIEUR DE PRENDRE LES DECISIONS POUR LES AUTRES.....
EN CETTE PERIODE PAR CONTRE IL A JUGE QU IL POUVAIT FAIRE "SON CARNAVAL "DANS L ENCEINTE DE L ECOLE EN PASSANT CE CAS SOUS COUVERT!!!!
il ya des dictateurs qui sont virés pour moins que ça!!!!!

2.Posté par parent d'élève le 11/03/2011 19:02
Un véritable scandale que les parents n'aient pas été informés de manière adéquate, les laissant dans une ignorance qui aurait pu avoir de graves conséquences! Le Directeur est-il seul en cause ? L'inspection académique et le rectorat ne sont-ils pas fautifs également fautifs?
Ne rien dire c'est courir le risque que de telles choses se reproduisent dans la même inconscience...







Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (53)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube