Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni

La dysphagie

La dysphagie est un symptôme banal mais inquiétant, surtout lorsqu’il s’accompagne d’un amaigrissement. Le cancer de l’œsophage vient tout de suite à l’esprit, mais il faut savoir également qu’un simple reflux acide prolongé peut également être à l’origine d’une dysphagie. Au moindre doute, surtout si vous fumez et buvez de l’alcool, consultez et faites une fibroscopie, moyen très simple pour en être sûr.


QUELLES SONT LES CAUSES ?

La dysphagie
La dysphagie n’est pas une maladie. C’est un symptôme. Il s’agit d’une gêne à la déglutition, ou encore d’une difficulté à avaler les aliments solides ou liquides. Ce symptôme concerne essentiellement l’œsophage qui est le début du tube digestif. Il commence en arrière de la base de la langue et finit au niveau de l’estomac, peu après son passage dans la cavité abdominale.

Cette gêne peut être mécanique (obstacle) ou fonctionnelle (mauvaise progression par mauvais fonctionnement des muscles de l’œsophage ou paralysie de celui-ci). Les causes mécaniques sont les plus nombreuses. L’obstacle peut être une tumeur, le plus souvent cancéreuse, ou un rétrécissement du calibre oesophagien dû à une irritation aiguë (ingestion d’une substance toxique par exemple) ou chronique (reflux acide prolongé venant de l’estomac et non traité).

Les causes fonctionnelles sont plus rares, excepté les simples spasmes ou crampes de l’œsophage dus au stress ou à un morceau d’aliment trop gros. Elles sont essentiellement représentées par le « mégaoesophage », une maladie du fonctionnement oesophagien provoquant sa dilatation, mais dont on connaît mal la cause.

QUAND CONSULTER ?

Un épisode de dysphagie isolé est rarement grave et ne nécessite pas forcément de consulter, même s’il est associé à un vomissement (il suffit d’avoir ingéré un aliment au goût mauvais, ou un morceau insuffisamment mâché).

En revanche, si la gène de la déglutition se répète, en cas d’amaigrissement associé ou dans un contexte d’intoxication alcoolique ou tabagique, il faut impérativement consulter. Un équivalent de la dysphagie est, au-delà de la gène à l’ingestion, la douleur ressentie lors du passage des aliments. Ce symptôme est également très important.

QUE SE PASSE-T-IL LORS DE L'EXAMEN ?

Le principal examen de diagnostic d’une dysphagie est la fibroscopie. Celle-ci se pratique à l’aide d’une caméra située au bout d’un tuyau souple introduit par la bouche. Cet examen fait par un gastro-entérologue est indolore. Il permet de voir directement l’obstacle éventuel et de faire des biopsies (prélèvements de tissus) qui sont analysées afin de préciser le diagnostic. La fibroscopie n’est pas un examen agressif ni douloureux.

L’autre examen que l’on fait en cas de suspicion de hernie hiatale avec reflux acide ou en cas de doute sur un mégaoesophage est le T.O.G.D (Transit-Oeso-Gastro-Duodénal). C’est une radio réalisée après ingestion d’un produit opaque aux rayons X. On suit la progression du produit afin de voir par exemple si l’œsophage se contracte correctement (pour un mégaœsophage) ou si les liquides remontent de l’estomac dans l’œsophage (lors d’un reflux acide dans une hernie hiatale).

QUEL EST LE TRAITEMENT ?

Le traitement de la dysphagie est celui de sa cause. Pour un cancer, il peut faire intervenir la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie. Un mégaœsophage peut être traité par des dilatations faites par fibroscopie ou par la chirurgie.

Pour un reflux acide, le traitement d’une irritation de l’œsophage ou d’un rétrécissement est d’abord médical (traitement du reflux lui-même), avant d’envisager les solutions fibroscopiques (dilatations) et chirurgicales (cure de hernie hiatale).

CONSEILS PRATIQUES

La dysphagie vraie est centrée sur la crainte justifiée du cancer de l’œsophage. Ce cancer survient essentiellement au cours d’une intoxication tabagique et alcoolique.

Cette dysphagie s’accompagne en général d’un amaigrissement, mais il ne faut pas pour autant attendre un éventuel amaigrissement pour consulter, surtout si la dysphagie se répète. Mieux vaut faire une fibroscopie pour rien (un simple spasme nerveux) que de laisser évoluer un cancer.

Source : http://www.e-sante.fr

+ d'infos.
5 Avril 2005


              

Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

50.Posté par houria le 09/10/2012 12:17
des difficultés á avaler avec une sensation de blocage qui me fait peur sa commencer presque 6 mois et maintenant sa se repete .....

49.Posté par LIBELLULE le 26/09/2012 12:21
Faut pas s'étonner, la cigarette, l'alcool, ça fait des ravages, et en plus vous vous demandez comment guérir. C'est simple, arrêtez vos dépendances, vos proches, vous-même ainsi que votre porte-monnaie s'en porteront mieux. La sécu aussi.

48.Posté par nadia le 08/03/2012 13:00
slt ben j'ai lu tt les articles et je veux de meme partage avec vous mon cas , cela me debut depuis a l'age de deux ans ; où mes parents on su que j'ai une stenose peptique et aussi une henrie hiatale bref j'ai fait l'operation sur l'hernie et pr la stenose peptique c'etat presque normal j mangais presque tt sauf quelques fois j'avais des bloquages au niveau de l'eosophage juste je recrache ou bien j'att un apse de temmps et sa passe , parfois j'avais des blokaques un peu vulgraires disanst si jmange des cors solides comme un grain d mais si sa blok je part chez gastro il me pouse le truc avec la fibro ou bien j faisais des dilatations mais celà est rarment . Le dernier ete je commencçsi a me bloke trop ( les likides passent ac une tres grande difficulte) j'avais subi plusieurs series de dilataitions .. 5 ou 6 .. Mais bref il s'est avere que la dilatation fait son effet d'une semaine de max ! apres l'eosophage se retreci et puis on vient a la case d depart ... ben jpovais boire les likides ou meme manger les semi likid bisuict du pain l omlette.. apres on a eu des conaact avec un hopital a paris " vu que j'habite rabat" et depuis celà on, m'as propose une prothese oeosphagienne que jvais la mettre durant un mois pour voir si elle va dilater l'eosophage vu q'uelle a un gro calibre deux centimeres de largeure et 8 cm de longeur .. cette derniere me faisais des douleurs insupportable au niveau du thorax , ma colonne vertebrale .. bref je supportais malgre tout .. mais le plus malheureux c'est qu'au moment du retrai dla prothese on nous a dit qu'elle a rien du tt dilate , une fois la prothese enlevee l'eoosophage se retrecie de nouveau c 'est pour sa qu'uil etaient oblige d faire une dilatation a bougie .. ben il l'on fait j'ai commence a manger et tt mais une semaine apres l'eosophage s'est ferme totalment meme une goutte d'eau meme la salive passe pas .. :/ on ns a propose d'aller faire des corticoides a injection au moment d'une dilatation à ballon mais ns pensens tjr : y en a d'autres medcins qui disent que c'est la chirurgie , la coloplastie .. pour en finir avec ce probleme d'une facon radicale .. priere si quelquun a deja vecu comme ce çs ou bien il en sait q'uile me contacte svp :) merci CORDIALMENT . PS mnt j'ai fait une gastrostomie pr reprednre mon poid , "sonde gastrique.."

47.Posté par hocine le 05/07/2011 19:13
sasihlm1@live.fr

46.Posté par hocine le 05/07/2011 19:12
jai mal partou a la corge au ventre je menge pas pas dapetie et ces dure davaler et blogue de respiration je vai passer la fibro demain merci

45.Posté par nicole legault le 09/06/2011 22:22
je suis a la recherche du documentaire produit il a une vingtaine d'année
par l'hopital st -anne de Bellevue intitulé CES MAINS QUI NOURRISSENT
qui traite de l'alimentation et de la dysphagie
vous pouvez me contacter au collège Marie Victorin 514-278-3535 poste 5248
Merci Nicole Legault

44.Posté par Alban le 15/01/2011 15:08
Khadim,

pour toi et à mon avis , c'est du stress .. tu dois être trés nerveux, meme hyper nerveux ..
si oui , rapproche toi de gens tel que des psi , des magnétiseurs , et pratique le yoga par exemple

43.Posté par syll le 14/01/2011 18:42
je suis khadim syll je soufre de la dysphagie depuis k je suis petit kan
au senegal kan je suis venu en italy c donc k je les decouvert jai entrain de perdre du poids aider moi svp

42.Posté par Alban le 02/08/2010 06:33
precision supplémentaire
les remontées gastriques, douloureuse augmente ton stress, donc tes dysphalgies, donc il faut lutter contre de façon permanente - toute la vie
ca veut dire:
- alcool interdit
- vinaigre , tomate, fruits acides .. interdits
- cigarette fortement déconseillée (expérience perso)


41.Posté par Alban le 02/08/2010 06:26
Bonjour Lucie,

J'ai posté le 8 11 2009, j'ai souffert de disphalgie pendant 20 ans ou plus, je sais plus et ne suis plus concerné .. aujourdh'ui

Je suis sur d'une chose, aucun medecin, ne m'a dit que cela n'était que dans la tete que ca se passait, ou disons émotionnel, donc continuer à chercher dans cette voie est une perte de temp

Aujourdh'ui j'ai des debuts de dysphalgie, dés que je suis contrariée, mais j'ai trouvé un moyen trés efficace de lutter contre: la respiration ondulée

j'explique, conscient que les remontées gastrique , mes ulceres (oesophages et dysphalgie étaient émotionnel et d'origine nerveuse, je me suis intéréssé au yoga, sans aucun résultat, vu que pas de patience (le cas chez les nerveux, anxieux), mais en lisant un ouvrage, sur les positions de yoga, il y avait un article sur la respiration ondulée qui rééquilibre les énergies (respiration avce le haut et le bas du ventre en ondulant et en expirant pas la bouche)

extrait pris sur http://assvaroiseaikido.canalblog.com/archives/2010/week30/index.html
- respiration avec la partie supérieure du ventre : à l'inspire, la zone située entre le plexus solaire et le nombril se décontracte tandis qu'à l'expire, cette zone se rétracte.
- respiration inversée de la région abdominale inférieure : à l'inspire la zone située entre le nombril et l'os pubien se rétracte et à l'expire, cette zone se décontracte.
- respiration ondulée, combinant les deux précédentes
- respiration de la tortue, version lente de la respiration ondulée avec pause entre l'inspire et l'expire puis entre l'expire et l'inspire.

je n'ai pas encore réussie à faire la tortue ..

Lucie, je te souhaite bonne chance, est tu remontée dans ton enfance?

40.Posté par AL le 01/08/2010 06:27
Bonjour,
J'ai 19 ans et voila deja 4 mois que mon estomac fait des siennes.
j'ai d'abord été traité pour un debut d'ulcere et suivis un traitement qui m'as permis d'aller mieux pdt 2 semaines. Cependant j''ai fait un rechute mm sous traitement et enuite tout c'est enchainé vomissement brulure je me senté gené lorsque je mangais et des reflux gastro oesophagiens . Je suis allé faire une fibroscopie qui a permit de mettre en evidence ma dysphagie et que je n'ai jamais eu de debut d'ulcere mais une gastrite. J'ai commencé un traitement a base de debridat et de domperidone mais sans succés je ne plus manger sans vomir quand je suis a jeun je regurgite de l'acide et j'ai donc une perte de poids je ne suis pas plus stressé qu'une autre personne mais je dois avouer que je suis de plus en plus anxieuse vu la tournure que cela prends et je voudrai savoir comment faire pour diminuer ces reflux et reussir a remanger j'ai entendue parler de tisane qui permette d'evacuer l'air presente dans l'estomac mais je ne sais pas si cela fonctionne vraiment.

39.Posté par lucie94 le 25/04/2010 12:21
bonjour moi jai un pb cest que jai du mal a avaler des fois jai limpression d'ettoufer comme des crise et apres jai limpression davoir quelque chose bloquer mais ca ne le fais pas tout ltemps jai des grosses amidales mais pas de remontées acides que estce que je peux faire?

38.Posté par loriane le 12/04/2010 15:27
Bonjour, cela fait 4 ans que je ne mange que du liquide,( FORTIMEL RENUTRYL, soupe, yaourt, biscuit sec, etc car peur de manger et d'ettoufer. cela m'est arrivéee d'un coup. Depuis, rien a faire
Après examens sur examen,rien d'anormal. Merci à ceux qui s'en sont sortie de me donner la recette. Car c'est une souffrance au quotidien. On n'ose plus aller chez les amis ni au resto pour que les autres ne remarques pas que je ne mange pas.

37.Posté par Alban le 12/04/2010 11:56
Je suis la personne qui à écrit plus haut le grand article posté en 11 2009, et qui va beaucoup mieux depuis, ca se passe comment pour vous coté stress, et émotionnel ?

36.Posté par christelle le 11/04/2010 15:44
moi idem je narrive plus a manger ca fe un an et demi je ne sais pas de quoi ca vient tout les examens sont negatifs je ne sais plus quoi faire g perdu du poids aidez moi

35.Posté par chantal le 21/02/2010 14:08
moi aussi cela fais 6 mois que jai ce probleme du mal a avaler toujours des remonter gorge rouge sensations dettoufer je suis sous traitement omeprazole je devait faire une scintigraphie thyroidienne mais je peux pas car je suis enceinte jai fait une fibro radio de la gorge et rien mais je souffre jen peux plus jai peur davoir kelke chose de grave

34.Posté par lamodestesam le 02/02/2010 03:57
merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

33.Posté par STEPHANIE le 11/11/2009 11:26
je suis contente pour vous et pas étonné,car évidement il y a une grande partie psychologique liée comme tout.....bonne continuation

32.Posté par Alban le 08/11/2009 19:41
Bonjour,

Voila , j'ai du neuf, positif
Depuis 15 jours, je vais bien , plus de disphalgie, je touche du bois, je remange et parle avec les autres ...
Voici ce qui c'est passé:
j'ai été bloqué pendant 4 jours et demi il y a 20 jours (sans mangé mais je pouvais boire doucement et peu de l'eau avec du sucre (de quoi tenir et ne perdre que 4 kilo)
le 4eme jours je suis aller voir une nana magnétiseuse qui travaille sur les chacras, sans résultat , sauf que j'ai "laché*" quelques problèmes sur mon enfance
(* j'explique tout de suite: j'ai laché car tout est là! laché veut dire; parler, évacuer un truc qui sommeil en nous, encore faut il savoir ce que c'est et surtout le reconnaitre)
le 5 eme jours, ma fille (13 ans ) m'a fait un petit message au niveau du torax, je commençais à me détendre, car même fatigué , je ressentais une forte tension intérieure..
à midi, alors que la famille était à table je me suis dit que j'allais essayé les chips, fondu sur la langue, et j'ai pu les avaler, sans régurgiter, mais l'oesophage toujours bloqué
Mon état de faiblesse aidant, et m'apercevant que j'avais une solution pour manger,(apres 4 jours on est content) j'ai craqué , j'ai fondu en larmes ..
Ma femme est venu près de moi pour me réconforter et la il s'est passé quelque chose:
3 mots que j'avais dans la tête, se sont mis à me faire prendre conscience que je ne pouvais pas les dire et ceci depuis 27 ans (j'ai 47 ans) !
j'ai entrepri de les dire à ma femme, mais incapable de les prononcer, je lui propose de les lui dire 1 par 1: .. MON ..... PETIT ..... et le dernier fut trés trés dur à dire .. FRERE
Explication, il y a 27 ans j'ai perdu mon frere, (cancer des os) et n'ai jamais pleuré devant personne, ni n'en ai parlé
C'est resté en moi, lorsque j'ai craqué et dis ces mots, j'ai ressenti , comme une grosse masse noire, qui partait de ma poitrine vers le haut de mon corp ..
dans l'instant, mon oesophage s'est ouvert , et ça tiens
Depuis je fais trés attention, je rest fragile, donc je relativise tout ..
Si ça peut aider ....
Bonne chance à tous



31.Posté par nawel le 08/11/2009 09:05
bonjour je tien a vous informer que moi aussi j'ai ce probleme depuis 2ans est je vien de voir un spécialiste en médecine interne qui m'a confirmer que c'étais juste un probléme gastrique, donc voila c'est peut étre pariel pour vous seulement allez voire un medecin la vie elle est préssieuse merci a vous et bonne santé

1 2 3






Facebook

Les annonces

Vente (198)

Divers (37)

Immobilier (130)





Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube