Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Le feu aux poudres. Balaté en colère pourrait bien embraser Saint Laurent.

Les enseignants du collège IV étaient hier à nouveau sur le pied de guerre dès 6h30 pour bloquer la route de Saint-Jean. Chaussée en mauvais état, absence de trottoirs et de piste cyclable, la sécurité des enfants de Saint Laurent est en jeu.


Le feu aux poudres. Balaté en colère pourrait bien embraser Saint Laurent.
C’est un gros coup de colère qui est parvenu à se faire entendre hier à Saint Laurent. Le ras le bol et les revendications de l’association des parents d’élèves des établissements de la commune sont multiples : le rectorat ne remplace pas ses enseignants de l’élémentaire, laissant les maternelles sans professeur, beaucoup d’enfants ne bénéficient pas du transport scolaire et viennent à l’école en stop ; les parents d’élèves déplorent également l’état des locaux, dégradés, comme la clôture de l’école élémentaire qui devient inexistante tant elle est abîmée. Enfin, à l’ordre du jour : le problème de la sécurité des enfants piétons ou à deux roues qui traversent le terrain d’aviation puis le carrefour Saint Jean- Edgar Milien sans passage piétons, sans agent, sans trottoirs, sans piste cyclable. Il y a bien évidemment la large piste qui longe l’école et le collège mais la route est dans un tel état que les véhicules l’empruntent pour éviter les cratères du chemin (voir images.

Le feu aux poudres. Balaté en colère pourrait bien embraser Saint Laurent.
Ce que veut M. Moueza, représentant des parents d’élèves, c’est une coordination de tous les acteurs responsables. Conseil général, département et mairie doivent accorder leurs violons et arrêter de négliger les 1700 élèves concernés. « Nous sommes à saturation ».
Le message était clair : « La route de la honte ». Les enseignants ont fait corps pour dire leur colère et leur soutien aux parents d’élèves. Route bloquée avec des barrières parées de banderoles aux slogans chocs, le geste accompagnant la parole, c’est un passage piéton dessiné à la peinture blanche qui est venu symboliser leur revendication commune. « Faut-il qu’il y ait des morts ? » était le message prévu au sol, stoppé rapidement par l’intervention des gendarmes venus en nombre ‘maîtriser’ les vingt manifestants. Le barrage démonté, les enseignants ont continué leur intervention sur le bord de la route, encadrés par les forces de l’ordre. Il aura fallu 45 minutes à la mairie pour envoyer un interlocuteur aux manifestants. Jocelyn Madeleine, premier adjoint au maire, se dit « conscient » du problème et est venu proposer une solution pacifique : un entretien avec Léon Bertrand. La date est fixée au 16 Février. Une délégation rassemblant villageois, parents d’élèves et enseignants sera donc reçue très prochainement. Affaire à suivre.
7 Février 2007 - écrit par Rédaction


              

Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

36.Posté par Chevalier j-philippe chef de sécurité incendie et de protect le 27/02/2007 15:37
Si votre maison est située à plus de 10m la règlementation incendie considère qu'elle est isolée par rapport au tier. La personne qui stocke des produits liquide inflammable à côté doit pas dépasser 600l article ch15 du 25 juin 80 et doit respecter beaucoup de conditions règlementaires et si son stock dépasse 2000l il doit faire une déclaration à la préfecture de st laurent ou à la mairie qui demande à la commission de sécurité de visiter l'installation surtout si il existe des tiers. le propriétaire est pénalement candanable. vous pouvez avertir le sdis ou les pompiers ou le Maire.

35.Posté par cece le 14/02/2007 22:22
C'est vrai qu'une église toute neuve est plus importante que de vrais trottoirs et des pistes cyclables pour tous ces gens que nous croisons en voiture et pauvres d'eux risquent leurs vies pour emmener leurs progénitures à l'école!
Je viens d'une ville où le Maire est un ancien ministre de la fonction publique. Ronds points, passages piétons, souterrains pour canaliser la circulation, grands parkings en périphérie de la ville, transports en commun dignes de ce nom etc.... et en plus cela fait la 4ème année consécutive que les impôts locaux pour la part municipale n'augmentent pas. Un taux d'endettement inférieur à la moyenne nationale. Comment fait-il? Il se bouge, lui. S'il voyait l'état de la chaussée de notre pauvre ville.

34.Posté par GUYANECHO.COM le 13/02/2007 16:35
Si tu t'en fous autant que tu le prétends, pourquoi ouvres-tu aussi grand ton claque-merde subventionné, touloulou de mes deux ? Reste dans le cloaque puant où ta stupidité te maintient scotché en compagnie de tes semblables, il n'y a d'ailleurs que là que tu peux stagner. Tant mieux pour nous ! Au fait, la France métropolitaine, ça n'est plus chez moi ! Trop fatigué de payer pour des glands, je m'en suis barré ! Oui, je me suis désolidarisé de ton pauvre destin. Maintenant, je respire !
Tu sais ce qui me manque le plus ? C'est ton regard pétillant d'intelligence.
C'est un truc duraille à oublier mais je survis tout en parlant des soleils dans ton genre sur guyanecho.com , le site vraiment libre que je t'invite à parcourir ! De là à t'y laisser intervenir, tu devras passer avant par la case progrés. Ca n'est pas gagné !
Vive l'indépendance de la Guyane !

33.Posté par nefertiti97320 le 13/02/2007 11:18
Espèce de vieux machin, t tjrs aussi con et raciste à ce que je vois. La guyane, St Laurent en particulier doit beaucoup te manqué, pour prendre aussi souvent des nouvelle. Tu doit t'ennuyer tout seul chez toi au Canada. Tu sais quoi ton avis sur ce qui va ou ne va pas à St Laurent, ON S'EN FOUT, toi et tous tes potes racistes, ON VOUS EMMERDE, car chez vous en France métropolitaine s'est loin d'être mieux car si tt allait si bien làa bas ben vous y resteriez au lieu de venir nous faire chier.

32.Posté par GUYANECHO.COM le 12/02/2007 12:43
Facile de glisser n'importe quelle olive à un peuple qui ne pense qu'à carnavaler !
Ca se passerait sans doute autrement s'il y avait un peu plus de contribuables, moins d'assistés et/ou parasites sociaux.
Le plus remarquable, c'est la rondeur des chiffres. 750 000, 900 000... Ca donne vraiment envie de tailler dedans...
Tu peux m'envoyer des images de ce cours de tennis ? Et autres réalisations indispensables correspondant aux priorités évoquées par l'autre mégalo débile...

31.Posté par kriss973 le 12/02/2007 12:05
A ajouter à la boulangerie de S et à l'église, le cour de tennis couvert en bois de Guyane pour la somme de 750000€. C'est vrai que tous les St Laurentais pratiquent le tennis.. Par contre pour que les enfants aient une piscine, là on planque l'oseille. Z'ont cas continuer à aller au fleuve, doit penser l'imbécile de Madeleine.

30.Posté par Joseph le 11/02/2007 12:22
qu'ils viennent faire des stages en métropole pour mieux comprendre les réparations des routes....

29.Posté par GUYANECHO.COM le 11/02/2007 09:52
Madeleine, tu nous as suffisamment pris pour des billes. Le bon choix à faire, c'est de te virer, confisquer ta bagnole et couper tes lignes de téléphone !
Et la boulangerie de Saül, c'était sans doute aussi une priorité ?
Peut-être pour faire les hosties de la nouvelle église, allez savoir...
Ces gens sont des bons à rien. Gestion nulle ! Ca dépense sans compter, au jour le jour et pour n'importe quoi. Ce n'est même pas foutu d'entretenir la voirie et dans le même temps, ça n'a que des projets pharaoniques dans les gencives.
Un casino à Balaté... Vous vous croyez où ? A Monaco ? Votre patelin n'a de station verte que le nom. C'est le trou de cul du monde mis en ruine par des touloulous de la gestion !
Il faut virer cette clique de danseuses voulant péter plus haut que leur c.. et en profiter pour faire une grande lessive à la mairie ainsi que dans les services. Mettre les bras cassés servant d'employés communaux à la tâche, diviser les frais de fonctionnement par 4 ainsi que les effectifs.

28.Posté par Motivé le 10/02/2007 20:55
Et M. Madeleine qui ose dire à la TV qu'il faut faire des choix, qu'il y a des priorités, l'église faisant partie de ces priorités !
Mais, bon dieu, ça ne vous empêche pas de dormir, de tenir de tels propos !
Quel respect pour les usagers, pour nos enfants, pour le citoyen.
Combien l'église représente-t-elle de bulletins ?
Espérons que ces trous feront trébucher et chuter l'équipe en place. Quel bilan vont-ils nous évoquer dans les mois à venir ? Quels engagements politiques pris ont été tenus (au fait, la forêt des Malgaches est nettoyée ?) ? Et combien de manifestations faudra-t-il pour obtenir le minimum ?
Un grand cri d ecolère, pas uniquement pour ce bout d eroute, mais pour toutes ces qui ne fonctionnent pas à St Laurent et pour lesquels le Maire ne se bouge pas pour les faire évoluer. Heureusement qu'il est ministre-maire, qu'en serait-il autrement ...

27.Posté par louma le 10/02/2007 12:04
mmk

26.Posté par louma le 10/02/2007 11:39
Riverain de la piste de Fatima, je suis surpris par lles relents de la lagune, de l'intersection des rues Gontrandamas et avenue Malouet.
L'état de la voie d'accès vers la sainte vierge est un calver, je comprends que tout nos politics non pas le mm niveau de conviction spirituelle.
Si je me permets d'intervenir, c'est que je suis frustreé par ce manque de moyens, nous fléchissons sous le poids des taxes, des impôts.
s' il y a un gateau faite le partage équitablement, sans favorisme.
Penser à NOTRE CHEMIN de FATIMA, à l'ENTRETIEN DES CANAUX qui débordent et cela sans la pluie, hygiène,santé des riverains de FATIMA.
Je vous invite sur le terrain, vous ne serai certainement pas surpris si c'est de la redondance.
Je reste triste devant cet état de fait! faite une action,
Générale conseillère ou mairie accorder vos violon et faite bouger les choses.
Merci!

25.Posté par razz le bol le 10/02/2007 10:50
venons a la gendarmerie de StLaurent renforcement oui! mais + DE VOLS
l'un derrioére l'autre, quand on les appelle il arrive 15 mn aprés sous prétexe qu'il ne connaissent pa la ville et ses environs, soyons clais la tete sur l'oreiiler prés de Madame, c'est mlieux tant pis pour le reste on vole et on repart , habitant de st LAURENT réveillez vous ne dormez pas, votre tour est surement derriére , ne comptez pas sur les gendarmes, ou alors si vous voulez qu'il viennent, appelez Mr MADELEINE ou le SOUS PREFET en escorte c'est malheureux une situation pareille au SI2CLE OU NOUS SOMMES dites nous que vous avez peur, donnez nous les armes nous défendrons,

24.Posté par yves le 09/02/2007 13:06
désolé! mais personne n'a compris :lorsqu'il y a un trou ,on fait un peu de route autour et ce n'est pas simple mettez vous un tant soit peu à la place de ceux qui ont la charge de ce travail, vu le nombre de trous ! et ne riez surtout pas de mes réflexions c'est une triste réalité mais au fait c'est quoi un nid de poule,on pourrai récupérer les oeufs en mettant de la paille , oui !!!ça ne résoudrait pas le problème de sécurité,et, c'est quoi la sécurité ?Et qui se pose la question ?lorsque l'on voit les sorties de cours les pistes cyclables inutilisables,inexistantes,une "police municipale " qui n'applique aucune pédagogie de prévention sur le tas.Bof j'en ai marre,on pourrai écrire un fleuve et pourtant nous aimons cette ville STOP

23.Posté par Antoine le 08/02/2007 22:16
Moi je dis Bravo aux parents et aux enseignants présents, comme quoi on a tous les mêmes interêts, non ?
Pourtant il en reste pour dénigrer, pour dénoncer une soit-disant manoeuvre de untel, "les corbeaux croâssent dans l'ombre par milliers"... mettre la zizanie ?, j'appelle ça rétablir l'orde ! Une vraie leçon de citoyenneté en direct les enfants !
Merci pour les enfants (et leurs parents) qui ne se feront pas écraser dans deux mois si la mairie réagit.




22.Posté par sylvain le 08/02/2007 21:35
Je suis assez déçu. Je pensais lire des messages plus réacs. Je vais être obligé de les écrire moi-même : Sa@@@@ de profs !!! Vous prenez en otage la population pour votre petit confort personnel en vous servant des élèves comme bouclier humain !!!!
Honte à vous !! Peste de socialo-communiste à la solde du Kremlin !!!!
ouf ça va mieux..

21.Posté par Emilie le 08/02/2007 21:32
euuh "déçu" j"ai un gros doute, je pense que j"ai lu ton message de travers, si tel est le cas, toutes mes excuses!
J"étais un tout petit peu énervée par ce que je venais de lire en dessous... :)

20.Posté par Emilie le 08/02/2007 21:22
Mr et Mme Bonin, comment osez vous parler de "citoyenneté" alors que vous vous attaquez gratuitement à un groupe de personnes dont le seul objectif est de sécuriser les accés aux abords des écoles pour les enfants! Quel acte citoyen de votre part, merci beaucoup!!
Je pense que vous auriez un tout autre discours si vous connaissiez vraiment la situation, et si vous, en tant que citoyen, vous vous mettiez simplement à la place des parents et des enseignants qui s"inquietent pour les enfants! Un peu de soutien serait le bienvenu... Aider les autres fait aussi parti du "civisme".
Vous parlez de "manières", mais savez vous que c"est pendant que nous attendions des réponses à de nombreux courriers, que des accidents, dont 1 grave il y a presque 3 semaines se sont produits à l"endroit même de la manifestation et que rien n"a été fait depuis! La seule réponse que nous avons obtenu est "il n"y avait pas assez d"argent"!! J"ai vu l"accident, c"était une de mes élèves, et c"est justement en tant que citoyenne choquée par la surdité des pouvoirs publics face à l"urgence de la situation et par souci de sécurité pour les enfants que j"ai décidé de me mobiliser. Mais je vous en prie, donnez-moi des leçons de "maniere" et expliquez moi comment faire autrement, je suis preneuse.
Enfin, je m"évertue tous les jours à enseigner à mes élèves le respect des biens collectifs, mais c"est parfois difficile d"être crédible vu les conditions dans lesquels nous sommes - encore faudrait il que vous sachiez ce qui se passe dans ces écoles, ce qui apparemment n"est pas le cas.
Quand au message de trés mauvais goût sur "la course à la télé", merci de nous avoir illustré en seulement quelques lignes "comment parler pour ne rien dire".
Comment une action qui ne vise qu"à protéger des enfants peut elle être reçue et salie de la sorte? cela me dépasse.

19.Posté par Laurent le 08/02/2007 20:30
Aujourd’hui en me rendant à St Jean pour aller voir mon cousin avec ma nouvelle voiture en ww, j'ai trouvé dans un virage très étroite un gros camion qui venait en face et j'ai due me serré à tel point que je suis tombé dans un trou vachement profond qui ma presque coûté la vie... fort heureusement ce n'était que ma 207 qui en a pris un coup. Coup qui ma coûté une jante neuve et un pneu, remerciant ma voiture qui a voulu revenir vers la droite sinon c'était la prochaine voiture qui arrivait en sens inverse qui me prenait en plein dans la face...

18.Posté par GUYANECHO.COM le 08/02/2007 18:43
Jusqu'à preuve du contraire, ce sont les politiques en place qui foutent la zizanie et pas seulement dans les villages !
La piste en question est très loin d'être la seule dans cet état.
Quand on a les rues de son patelin dans l'état que l'on sait, on ne claque pas l'argent du contribuable dans une boulangerie à Saül ou une luxueuse cabane à hosties ! On ne pérore pas sur un projet de casino. Tout celà est inutile et constitue un gaspillage éhonté des deniers publics.
On commence à penser à l'essentiel au lieu de gaspiller l'argent public dans des inepties !
Il y a indéniablement mauvaise gestion. Comment pourrait-il en être autrement en république des danseuses !
Question au hasard : Sur quel budget a été payée la 407 de Madeleine ?
Le fait que M. Moueza soit le compagnon de miss Wingaarde, en quoi cela le priverait-il de ses droits à s'exprimer ?
A une époque que j'ai connue, le bitumage de la route de Balaté s'arrêtait juste au niveau de la cabane de Léon le guitariste. Qu'en est-il aujourd'hui ? Ce qui n'était certainement qu'une simple coïncidence a-t-il évolué ?
Le peuple doit placer ces gens sous étroite surveillance avant de les virer !
Censurez si ça vous chante ! Cette intervention sera publiée sur guyanecho.com (Un site vraiment libre) où j'invite chacun à s'exprimer sur ce sujet.

17.Posté par Bonin François et Elizabeth le 08/02/2007 16:52
si il y a des problèmes sur les infrastructures, il faut effectivement les régler; mais il ya manière et manière. Ainsi donc je pense que les manifestations sur la voie publique ne sont pas adaptées à ces revendications. Le rôle des enseignants n'est pas d'apprendre aux jeunes comment mettre la zizanie dans un village mais de leur inculquer des notions de civisme et le respect des biens collectifs.

1 2




Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (53)



Partager ce site
Suivez-nous