Interview: Armand ROGIER, un peu de soleil guyanais dans le monde du fitness.

Enfant du pays depuis toujours passionné par le sport, Armand ROGIER a dû s'éloigner de la Guyane pour progresser dans le domaine qu'il a choisi. Aujourd'hui habitué des podiums français et européens des concours de fitness, il continue de se perfectionner et de vivre sa passion à Montpellier où il vit. Loin d'oublier son pays et sa commune, il revient chaque été nous faire profiter de son expérience.
Armand a accepté de nous en dire plus sur lui-même et sur sa vie lors d'un petit apparté, en toute simplicité.


Interview: Armand ROGIER, un peu de soleil guyanais dans le monde du fitness.
- Bonjour Armand. Peux-tu te présenter ?

Je suis un jeune de Saint Laurent du Maroni âgé de 31 ans. J'ai toujours été sportif, tant en niveau régional que national, (football, basket-ball, volley bal, athlétisme etc. …) jusqu’à aujourd’hui.

- Quelle est ta profession ? Peux-tu nous expliquer en quoi elle consiste ?


Je suis avant tout un Educateur Sportif Diplômé des Métiers de la Forme, spécialisé en Fitness et en Musculation mais aussi en Danses telles que le Hip Hop, Ragga et la Salsa. Ce diplôme me permet de travailler en structures privées et associatives, mais aussi en stages et conventions nationales et internationales au côté des plus grands. C’est le pied pour moi
« petit guyanais » de me mêler à ces dinosaures.

- Tu participes également à de nombreux concours et championnats, peux-tu nous en parler ?

En effet, depuis mon arrivée dans l’hexagone, dès mon année au CREPS de Montpellier, où j’interviens maintenant en tant que vacataire, je participe aux différents championnats de fitness (STEP) et HIP HOP, mais aussi à divers concours tel que le Meilleur Espoir Français en fitness (en 2005 4éme place).

- Tu sembles avoir un emploi du temps bien rempli ; peux-tu nous décrire une semaine type d’Armand ROGIER.

Je travaille du lundi au vendredi de 12 h 00 à 22 h 00 et les samedis et dimanches, j’interviens en stages ou conventions en France et/ou à l’étranger (Barcelone, Angleterre, Italie, Belgique et en suisse). Sans compter les entraînements personnels pour avoir la condition physique.


Interview: Armand ROGIER, un peu de soleil guyanais dans le monde du fitness.
- Où vis-tu ? Pourquoi avoir choisi cette ville ?

Je vis à Montpellier, et j’ai choisi cette ville car il n’y avait rien, pas de formation sur les Métiers de la Forme en Guyane et surtout ambitieux que je suis, je voulais le meilleur CREPS de France. Risqué mais efficace : j’y interviens maintenant depuis 2004, ayant été diplômé en 2002.

- As-tu pratiqué, ou pratiques-tu encore régulièrement d’autres sports ?


Quand je le peux je pratique la natation, le tennis, le basket-ball, le shorkyball (foot en salle deux contre deux), le beach volley, la planche à voile, le sky surf et le ski maintenant.

- Comment est née ta passion pour le sport et plus particulièrement pour le fitness ?


Tout simplement comme tous les petits garçons, on a suivi les papas et ensuite, ados, on a pratiqué les sports qui étaient à la mode. Concernant le fitness, je l’ai découvert suite à ma paralysie partielle qui a durée 9 mois, pendant mon année d’athlète de haut niveau en Guadeloupe en javelot, en me coinçant le nerf sciatique. Depuis j’ai très bien récupéré.
Ma rééducation ma permis de m’intéresser aux cours de renforcement musculaires (de la musculation en musique : j’adore la musique et la musculation) donnés en salle de remise en forme et très vite je me suis intéressé aux diverse chorégraphies dites de free style (STEP, LIA, HILO, salsa, HIP HOP et RAGGA).

De retour en Guyane, ou plutôt à Saint Laurent j’ai voulu fait connaître à la population le fitness en créant l’association « COSMA FITNESS FORME » » qui a très bien fonctionné durant ma présence.
Je voulais avancer et surtout être diplômé donc je suis parti sur Montpellier. La suite, vous la connaissez.

- Tu baignes toute l’année dans le monde du sport. T’arrive-t-il de prendre des vacances ?

J’évite d’en prendre durant l’année afin de revenir au pays. Cependant je suis à chaque fois déçu. Non par la population, mais par les organismes sportifs qui ne s’occupent pas assez des jeunes qui veulent se former pour avoir un travail dans le milieu sportif. J’ai maintes et maintes fois proposé mes services mais sans aucunes réponses.
Mais tous cela ne m’a pas arrêté, j’insiste chaque année en organisant des stages durant l’été. En conclusion certaines salles m’empêchent de faire voir, de montrer autre chose à leurs adhérents. Je trouve cela stupide. Faire venir un « mec » de Paris, cela ne dérange pas, mais un local est et sera toujours embêté : cela se nomme la JALOUSIE. C’est dommage car sans le demander je suis « roi » ici et chez moi je suis une « merde ».

- Tu viens régulièrement mettre sur pied des stages de fitness en Guyane chaque été, comment les organises-tu ?

Je les organise avec les organismes et structures sportives qui veulent partager avec moi mes passions : PLANET GYM CENTER (Rémire Montjoly) – ESPACE DANSE (Kourou) – SERVICES DES SPORTS DE SAINT LAURENT (Saint Laurent). A TOUS MERCI BEAUCOUP.

Interview: Armand ROGIER, un peu de soleil guyanais dans le monde du fitness.
b[- Quelles sont tes perspectives d’avenir dans ton domaine d’activité ?]b Dans un premier temps pouvoir intervenir lors d’une formation sur la Guyane, car j’interviens en France, en Guadeloupe, Martinique, à la réunion et même à Tahiti. Il y a un problème. Et ensuite évoluer et me faire connaître un peu plus au niveau international. b[- As-tu des projets particuliers (professionnels et personnels) ?]b Faire évoluer la Guyane dans mon domaine sportif, ma passion : le fitness et la danse.

10 Avril 2007



Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent
1 2


Les annonces

Vente (4)

Divers (2)


Dernières annonces postées



Facebook

@ouebtv
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube