Les salpingites

Depuis l’épidémie de Sida, les autres maladies sexuellement transmissibles sont plutôt passées au second plan. Pourtant, leurs dégâts sont parfois considérables. La principale cause de stérilité est une bactérie appelée chlamydia trachomatis, qui provoque des infections des trompes, ou « salpingites », conduisant à des lésions empêchant le passage des gamètes (ovules et spermatozoïdes).


Les salpingites
La prévention est en fait l’élément essentiel puisque le mode de transmission de cette infection se fait lors des rapports sexuels. On n’insistera jamais assez sur la nécessité d’utiliser des préservatifs, et pas seulement comme moyen de contraception ou pour éviter de se contaminer par le virus du Sida.

Le chlamydia n’est pas mortel, mais son action est souvent silencieuse et ses dégâts considérables sur la fertilité, aussi bien féminine que masculine. A l’heure où la science déploie des efforts considérables en ce qui concerne la procréation médicalement assistée, avec ce que cela comprend de passions et de débats éthiques, une simple prévention des maladies sexuellement transmissibles par le port du préservatif serait pourtant suffisante.

QUELLES SONT LES CAUSES ?

Les salpingites sont des infections des trompes graves et fréquentes. Elles touchent surtout les jeunes femmes et se transmettent exclusivement lors des rapports sexuels. Elles peuvent se manifester de différentes façons comme des douleurs dans le bas du ventre associées à de la fièvre ou à une augmentation des globules blancs, mais peuvent également être totalement silencieuses.

On ne les découvre souvent qu’à posteriori, à l’occasion d’un bilan de stérilité (quand il est parfois trop tard). Plusieurs germes sont en cause mais le principal est le Chlamydia trachomatis. Les autres germes sont le gonocoque, les entérobactéries et les germes anaérobies.

QUAND CONSULTER ?

Les salpingites
Malheureusement, les salpingites passent souvent inaperçues. Cependant, l’apparition de pertes vaginales malodorantes, d’une douleur au bas ventre ou de fièvre, doivent conduire à consulter son médecin traitant ou son gynécologue.

QUE SE PASSE-T-IL LORS DE L'EXAMEN ?

Le diagnostic repose d’abord sur des prélèvements de l’urètre, du vagin, du col de l’utérus, afin de rechercher le germe en cause. Ces examens peuvent se faire en cabinet ou au laboratoire. Ils sont indolores.

La recherche d’anticorps par une prise de sang est peu utile pour rechercher une infection récente. En effet, beaucoup de personnes possèdent des anticorps à chlamydia et il faudrait rechercher les variations du taux d’anticorps sur plusieurs prélèvements.

Il semble indispensable lors du bilan d’une salpingite de rechercher par des sérologies (recherche d’anticorps et d’antigènes dans le sang) une syphilis et surtout une contamination par les virus de l’hépatite B et du Sida (rappelons que pour le virus du Sida, la sérologie ne peut être faite qu’avec le consentement du patient).

La cœlioscopie pelvienne est également essentielle. Cet examen, pratiqué sous anesthésie générale au cours d’une hospitalisation, permet dans le même temps opératoire de faire le diagnostic (aspect inflammatoire des trompes), de pratiquer des prélèvements bactériologiques afin de confirmer la nature du germe causal, de faire le bilan des lésions (fermeture d’une trompe par l’infection par exemple) et de participer au traitement (lavage de la cavité pelvienne pour diminuer l’infection, traitement chirurgical de certaines lésions des trompes). Toutes ces actions se font sous contrôle vidéo grâce à de petites incisions de 5 à 10 millimètres, c’est-à-dire sans ouverture de la paroi abdominale.

QUEL EST LE TRAITEMENT ?

Les salpingites
Le traitement repose principalement sur l’antibiothérapie, démarrée par voie intraveineuse. On utilise souvent une association de deux antibiotiques. Ils sont ensuite donnés par voie orale durant 2 à 3 semaines, dès que l’état clinique s’améliore. Le repos est indispensable à l’efficacité du traitement, même si l’hospitalisation est de courte durée. Un arrêt de travail est donc souvent prescrit.

A noter que récemment, il a été montré que les salpingites de gravité modérée pouvaient être traitées à domicile avec la même efficacité. Le partenaire sera également traité par antibiotiques, car il est certainement porteur sain du germe. Il existe actuellement des traitements « minute » qui se prennent en une seule prise.

Attention, le traitement du partenaire est obligatoire pour éviter les récidives. En effet, une fois guérie, la salpingite peut facilement réapparaître du fait d’une nouvelle contamination par le partenaire.

Les causes de l’infertilité
7 Mars 2005 - écrit par Source : http://www.e-sante.fr



Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par elodie le 30/01/2009 08:50
bonjour,

je commence à faire plein d'examen qui von decider si je doi faire une célio ou pas et jai peur de pa avoir d'enfants jen veu tellement merci de m'aider à comprendre.

17.Posté par chapoutier le 30/01/2009 06:12
Bjrs j'ai 22 ans et mon gynéco en juillet 2008 m'a trouvé inféction à ma trompe gauche! résultat: 2 antibios pendant 15 et 20 jrs; septembre rebelote 2antibios et mon partenaire aussi: le 2 décembre tout va un peu mieu; j'y retourne le 14 janvier pr une prescription pilule et là il me dis que ma trompe gauche et tjrs infecté et ma trompe droite commence à être sensible!!! maintenant il me parle d'endrométriose et si dans 2 mois tjrs problème une scélio sera nécessaire. si vous pouvez m'apportais des témoignages merci à vous.

16.Posté par Framp le 20/01/2009 12:00
Bonjour à tous, moi aussi j'ai eu une salpingite a la trompe gauche, il y a 3 ans. J'ai subit 3 célios, la 1ère où ils ont néttoyer l'infection, après antibiotiques, 1 mois après récidive, ils m'ont enlever la trompe et l'ovaire et impossible d'avoir un enfant. Puis les douleurs sont revenus, Rebelotte célio et là ils ont découvert desadhérances partout dans le bas du ventre. Un mois après la 3ème célio je suis tomber enceinte!!et maintenant tout va mieux (jusqu'a quand?) Ben trad n'hésite pas a faire une célio il n'y a que ca qui pourra arranger les choses pour toi si le traitement antibio n'est pas éfficace. Surtout n'attend pas.

15.Posté par BEN TRAD le 23/12/2008 13:47
Bonjour
J'ai consulter votre article et je suis concerne par cette maladie de salpingite je suis tunisienne et je souffre depuis presque 2 ans de cette maladie mon medecin ma conceiller de faire une intervention chirurigicale pour ne plus avoir des douleurs je vous ecris pour me donner conseil a faire l'intervention ou non je vous rappel que j'ai pas d'enfants et je désire en avoir mes questions sont les suivant
si j'opte pour l'intervention a enlever ma trompe gauche
est ce possible de faire un enfant puis faire l'operation
est ce que si je laisse le traitement avec antibiotique uniquement est que la situation s'aggrave ou pas
merci de me donner conseil

14.Posté par safia le 06/11/2008 09:35
salut Nanou, tu as eu un cancer, mais un cancer de quoi? Etait ce du à la salpingite? Désolé si c'est trop indiscret..

13.Posté par nanou le 04/11/2008 07:15
moi j'avais 17ans ( j'en ai 47 aujourd'hui) les toubibs voulaient pas m'operer alors ils m'ont soigné comme ils ont pû. pendant trois ans a la suite j'ai fé des salpingites a repetition puis j'ai decidée de me faire enlever les trompes (je ne prenais pas de contraception) a 25ans j'ai eu un cancer on m'a fait une conisation et j'ai été ménoposée! il y a 7ans j'ai adoptée un petit garçon et nous sommes heureux!! c'est ainsi c'est la vie , il faut se battre et garder le moral bon courage a toutes

12.Posté par safia le 09/10/2008 17:07
Salut à toutes, je me suis faite opérée d'une salpingité sévère en juin dernier et depuis j'ai des douleurs qui persistent. Mes résultats sanguins sont normaux, mais est ce normal d'avoir autant de douleurs 4 mois après? Marre de souffrir...

11.Posté par marya le 06/10/2008 21:05
j'ai eu une salpingite y a environ 8 mois maintenent et je narrive pas a retomber enceinte pour temps y me reste les 2 trompes je voudret savoir ou et comment on peut savoir si je suis devenu sterile par malheur . je ne les pas atraper par raport sexuel comme beaucoup de jeune fille je les atraper pk jes avorter dun enfant ke le pere ne desiret pas le malheur set abatue sur moi en tres peut de temps et si kekun pouret me donner met reponse a savoir ou et commen savoir mon futur sur ma steleriter merci
ps: sa me touche pour set femme ki on eu la chanse davoir set petit bout met felisitation

10.Posté par zafnou le 03/06/2008 05:27
Merci Rachou.

9.Posté par rachou le 29/05/2008 08:46
j ai eu une salpingite a 19 ans , les medecins voulais tout enlever trompes et ovaires . etant donnee mon jeune age, ils ont voulu les sauver. j ai eu 2 celios en 2 mois de temps plus un traitement de choc .
ils pensais que je ne pourrait pas avoir d enfant , donc une fois retablie ils mon conseiller d avoir un enfant o plus vite . cela a mis du temps avant q je tombe enceinte ,apres une fausse couche ,j ai retenter ,et ca a marcher . aujourd huit je suis maman de 3 enfants alors courage, il ne faut jamais desesperer il fo tenter la nature decidras

8.Posté par zafnou le 07/03/2008 04:47
Bonjour,

Je suis malgache, j'ai ces douleurs là et j'ai déjà effectué des échographies me disant que ma trompe gauche était bouchée. Malheureusement, ici les médicaments et les antibiotiques que les médecins (j'en ai déjà consulté plusieurs à intervalle de deux à trois ans)m'ont prescris sont innéficaces et je souffre toujours. que dois je faire?j'ai actuellement 24 ans. J'ai eu mal à 19 ans et jusqu'à maintenant. Merci pour l'aide

7.Posté par copplet le 30/01/2008 04:35
bonjour a toutes , moi j'ai eu une salpingite a 19 ans et je m'en suis appercue en me faisant opérée pour des quistes ! en fait c'était une salpingite ! j'avais les deux trompes bouchées et infectées ils m'ont opéré et tout nettoyer ( je souffrais énormément ,j'avais tres mal dans le bas ventre ) et apres cette opération le chirurgien m'a dis que j'avais perdue mes chances d'avoir des enfants ! j'avais le moral dans les baskettes ! du coup plus de protection avec mon ami ( j'avais contracter cette maladie avec mon ex !) et à 21 ans j'ai eu ma 1ere fille puis à 23 ans ma 2 eme fille, donc ne découragez pas soignez vous bien faittes tout ce qu'il y a a faire pour vous soigner de cette merde et ne perdez pas confience en vous ... bon courage a toutes

6.Posté par gantois aurelie le 08/11/2007 14:32
bonjour, j ai eu moi aussi une infection a ma trompe et je voudrais savoir si il est possible que je sois enceinte maintenant que je suis soigner.

5.Posté par alvine le 20/09/2007 06:11
Bonjour j'ai cette infection je suis passé par la célio mais l'infection est toujours la et la peut etre une deuxieme intervention et c sur que je ne pourai pa avoir d'enfants et je n'est que 18 ans je ne sais pas comment prendre ça et savoir que je n'aurai jamais d'enfants en plus j'adore les enfants j'ai toujours voulu en avoir c vraiment triste je ne c pas quoi faire

4.Posté par ferhat nawe le 16/01/2007 05:49
j'ai les deux trompes bouches a cause de cette infections qui a boulversé ma vie je viens de faire uneceolio scopie et hystero mon gyné co ma dit que je n'aurais plus d'enfants je suis au bord de dépression boulversé aider moi a plus comprendre avec la camera et le liquide beu il a vu que les deux tiére de mes deux trompes sont bien et le tiere restant ne fait pas son travail aider moi
j'ai comme-meme eu un enfant qui a 7ans et depuis 99 PLUS RIEN jus'qua 2007 ou j'ai fait cette celiohystero esque il a tun espoir mise a part la fiv ??ou je doit consulter encore un autre toubib sinon tout ai normal éclairé moi pour l'ammour de dieu merci d'avence

1 ... « 2 3 4 5


Les annonces

Vente (8)

Divers (10)


Dernières annonces postées



Facebook

@ouebtv
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube