Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Voeux de Brigitte Wyngarde


Voeux de Brigitte Wyngarde
Voeux pour 2005

Quel avenir pour l'emploi et le développement, la paix sociale, la qualité de la vie ? Il m'arrive de rencontrer à Saint Laurent des gens désabusés : des jeunes ou des moins jeunes qui, à la moindre évocation de l'avenir de notre commune, s'inclinent au pessimisme avec complaisance. Le rituel des voeux du nouvel an nous sert à déjouer ce mauvais sentiment. Pour ma part j'ignore évidemment l'avenir, mais je me plais à remarquer que dans notre ville qui change au fil des années, de plus en plus les "simples administrés" s'affirment désormais comme citoyens. Cette petite effervescence est une promesse de progrès, et il faudrait que le monde associatif, le monde politique, et toutes les forces vives de la ville fassent l'effort d'y croire.

Je souhaite à tous les gens de Saint Laurent un heureux avenir.

Brigitte Wyngaarde
16 Janvier 2005 - écrit par


              

Commentaires

1.Posté par Bravo à Brigitte le 19/01/2005 19:03
Bravo à Brigitte Wyngaarde jeune saint-laurentaine responsable, il y en a tellement peu que cela mérite d'être souligné. En tant que politique, elle a compris que nous simples citoyens de bases nous avons besoins de ces regards, ces paroles lucides pour avoir foi en l'avenir de notre commune. Sa démarche citoyenne, refusant de se taire, commentant en tant que politique quand elle l'estime nécessaire, n'attendant pas les élections pour s'exprimer, gage la montée d'une nouvelle race de politiciens dans notre région. Elle a compris, ce que bien peu comprenne, que le débat politique est citoyen et qu'il n y a pas à avoir peur de dénoncer, d'argumenter, proposer, elle a compris que s'exprimer (de quelques façons que ce soit : discours, actions...) ne doit pas être perçu comme des attaques personnelles.
Effectivement on a trop tendance chez nous à ne rien dire, à faire le dos rond de peur que les personnes se sentent attaquées personnellement. Hors s'exprimer sur des actions, des choix etc....ne devrait pas être considéré comme tel. Espérons que nous le comprendrons et que les habitans de saint-laurent du maroni ne resterons pas de simples habitants, ou membres de communautés, mais des citoyens égaux en droit, devoir, expression, participant à la vie de leur commune et de leur république.

2.Posté par Jakaoemo Nancy le 28/01/2005 13:39
J'aimerais bien rentrer en contact avec toi pour voir si on peut trouver des solutions pour les jeunes et les méres célibataires découragés et qui n'envisagent pas l'avenir séreinement et qui seront pretent à quitter La Guyane.




Les annonces

Vente (36)

Divers (17)

Immobilier (28)


Dernières annonces

Partager ce site
Suivez-nous