Saint-Laurent du Maroni

Des détails de l’histoire


Des détails de l’histoire
Durant la cruelle période noire de l’Inquisition, on a sauvagement torturé puis conduit au bûcher des milliers d’innocents déclarés hérétiques au regard de la foi officielle et de la Sainte Eglise. Dans leur mansuétude, les tortionnaires (sinistres Torquemada) faisaient étrangler, préalablement, ceux qui déclaraient vouloir mourir dans la religion catholique, apostolique et romaine puis brûler ; les autres, qui montraient moins de zèle étaient brûlés vifs.
Un détail …
Pizarre, Cortès et Cabral, des soudards qui pillèrent , saccagèrent , dévastèrent et ruinèrent des civilisations, exterminant des millions d’Amérindiens, avec les Evangiles au services de l’épée.
Un autre détail…
Les massacres d’un million d’Arméniens par les Turcs en 1915 -1918, amenèrent pratiquement leur disparition de Turquise.
Encore un autre détail…
La barbarie nazie envoie des millions de Juifs à une mort planifiée dans les chambres à gaz des camps de concentration.
Encore, encore un détail…
La traite déplace des millions d’Africains pour les réduire en esclavage, au bénéfice du commerce triangulaire.
Ce n’est plus un détail. C’est un CRIME contre l’HUMANITE. Et si l’on mettait la victimisation au programme d’un concours ? !
Mais quelle était donc la couleur de peau de Spartacus, esclave thrace qui mit Rome en péril ? Et celle de Crixus, le gaulois, son compagnon d’armes ?
4 Janvier 2007 - écrit par Arsène Bouyer d’Angoma


              

Commentaires

1.Posté par MARSOLLE le 07/01/2007 20:57
Merci, Monsieur, d'ironiser sur la pensée à sens unique de quelques uns...
Or, le crime contre l'humanité se poursuit actuellement en Afrique où les esclaves ont très peu de voix compatissantes pour les défendre.
Actuellement, en janvier 2007 il y a des milliers d'esclaves en plusieurs pays d'Afrique et malgré Amnistie International, malgré des Associations qui commencent à dénoncer haut et fort cela, les maîtres, souvent des dirrrigeants des gouvernements africains ou des grands propriétaires terriers figés dans le temps comme il y a 3 siècles, ces descendants de ceux qui ont vendus aux Européens leurs esclaves ou d'autres individus par vengeance, ces descendants de ceux là toujours propriétaires d'esclaves REFUSENT DE LEUR DONNER LA LIBERTE.
Que tous les Noirs d'Amérique issus de ce trafic avant les abolitions de l'esclavage par les Européens dans leurs pays respectifs, se rassemblent et crient par les média QUE CETTE HONTE HUMAINE CESSE DANS LEUR PAYS D'ORIGINE : L'AFRIQUE, pour libérer leurs arrières petits cousins qui
eux non pas été vendus mais sont restés esclaves, et leurs enfants après eux, jusqu'à aujourd'hui, là-bas, en Afrique et qui sont encore et toujours dans cette état : sans LIBERTE, sans carte d'identité, sans instruction, sans voix pour les défendre comme eux ils ont été défendus par de grands français comme Schoelcher.
Que ce début du 3ème milénaire soit le milénaire où l'abolition de l'esclavage soit faite dans tous les pays d'Afrique. Il y a encore des milliers de gens qui souffrent d'esclavage sur ce continent.
Que Madame TAUBIRA au verbe "percutant" se fasse la championne de cette cause et son nom passera dans l'histoire... Au lieu de haïr tout bas la France, en lui flanquant sur le dos le péché capital de l'esclavage; il faut rappeler que ces Européens qui avaient aboli chez eux l'esclavage vers le 13ème siècle,ont profité certes "lâchement " de cette situation de fait qui est toujours ancrée dans les moeurs en Afrique (depuis des millénaires) pour peupler de travailleurs gratuits leurs colonies. Mais au bout d'un siècle et demi , la France a reconu son erreur, a aboli l'esclavage et ses anciennes victimes sont devenus ses enfants à part entière et ont les même droits et les même devoirs que tous les autres français : exemple : Madame Taubira était candidate à la magistrature suprème de la France il y a quelques années.
Certes, danser au Carnaval dans un pays en toute liberté, c'est gentil tout plein, mais penser à ses arrière-arrière petits cousins toujours en esclavage dans le pays d'origine sera un milliard de fois mieux pour l'avenir de l'humanité.
Il faut y penser ! La voix de millions de Noirs d'Amérique issus de l'esclavage aura une grande portée pour abolir définitivement ce fléau.

2.Posté par GUYANECHO.COM le 11/01/2007 11:50
Taubira et ses semblables ne sont que des batteurs d'estrade se goinfrant grâce à ceux qui les croient et qu'ils parasitent. Les millions d'esclaves des temps modernes ne les intéressent pas car il n'y a rien à gratter chez ces pauvres malheureux. Ces matérialistes ont créé un fond de commerce dans le seul but de se mettre en valeur et font briller à leurs gogos supporters l'espoir possible d'une indemnisation. Tous ces démagogues musclés des gencives n'ont que de la gueule. Que l'on gratte la mince couche de vernis ? Ce sera pour confirmer ce que l'on savait déjà : En fait, ils sont désespéremment vides.

Pour en revenir à l'église catholique qui est le sujet proposé par M. d'Angoma, il ne s'agit que d'un élément d'un vaste ensemble appelé religions. Il s'agit là des recordmen mondiaux de la criminalité. Ces gens que l'on peut classer hors concours se sont corrompus et souillés au contact de tous les pouvoirs et tyrannies quels qu'ils soient.
Cette grande criminelle qu'est l'église catholique a collaboré avec les esclavagistes, les nazis et staliniens. Tout au long des siècles elle a oppressé outrageusement les peuples et continue de le faire partout où ça demeure possible.
Tout récemment, cette église s'est faite la complice de la police politique des communistes. Voir l'affaire de ce "monseigneur" l'évéque de Varsovie, sinistre pantin dénonciateur au profil gestapiste.
Rien n'a changé au sein de cette mafia encalottée. Les pouvoirs en place s'y soumettent. En Guyane, le ministre maire de Saint-Laurent offre même à leurs descendants et semblables une luxueuse baraque flambant neuve et aux frais du contribuable.
Dans le même temps, le même ministre maire est incapable de faire détruire un petit - mais néanmoins dangereux - trou au pied d'une cascade... Il est vrai que c'est électoralement parlant moins rentable. Et puis, quand surviendra le prochain accident mortel, il y aura toujours un cureton pour tenir le baratin adequat du haut de sa chaire dorée...

3.Posté par Père franck art-beau le 29/04/2007 05:46
Salut mon seigneur Innocent je ne saurai vous dire à quel état je suis depuis que je n'arrive pas à retrouver ton adresse sur le net car j'ai beaucoup à vous dire mais je ne sais par ou commence et comme aujourd'hui je suis encore par hasard sur un site que je ne sais ou mon message vous sera parvenu mais j'ai toujour espoire car par l'aide de Dieu j'arriverai peut'etre à pouvoire vous joindre JE vais vous dire ce qui me motive pour chercher à vous joindre en quelque mots je suis l'Abbe nguimbous franck art-beau missionnare de l'eglise byzantine catholique du patriarcat des états unies d'AMERIQUE et aujourd'hui je ne peus vous dire se que represente la dite communnauté pour la nouveller generation qui compte toujour garder la tradition orthodoxe en afrique et pour cela moi et plusieurs de mes cofrères avons decider de faire une par des chose pour ne pâs reste esclaves d'une communauté qui ne respecte pas les racine orthodoxe et j'ai vus bon de crée à moi un autre groupe que j'ai appeller eglise byzantine orthodoxe du cameroun pour que je me libert de mes enciens patrons et je vous fais appel pour que vous venez à mon secour afin que je puisse mieu garder cette tradition

4.Posté par Germa le 27/03/2009 21:23
Un détail que vous oubliez: la révolution française et ses massacres. Que d'hypocrisie!







Facebook

Les annonces

Vente (72)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube