Saint-Laurent du Maroni

Rolando CHRETIEN: 'I luv'u, tout simplement'

Récemment, nous avons pu voir ses portraits de femmes pendant une semaine au CAIT de St-Laurent, et à l'occasion de cette expo, beaucoup se sont rappelés les premiers dessins de Rolando, alors qu'il était encore adolescent dans sa commune natale. Depuis ces années, le temps a passé et le jeune saint-laurentain a construit sa vie sans jamais laisser de côté toutes les passions qui l'animaient alors. Autodidacte, Rolando, de son nom d'artiste "I luv'u", a toujours entretenu ses jardins secrets que sont le dessin et la chanson, se faisant d'abord un nom grâce à ses imitations de Mickael JACKSON, qu'il admire, à sa participation dans plusieurs groupes musicaux et plus récemment à ses portraits.
A travers cette interview, nous vous proposons de mieux connaître un homme à l'âme d'enfant, qui brûle toujours de la même flamme qu'à 15 ans pour tout ce qu'il aime.


Rolando CHRETIEN: 'I luv'u, tout simplement'
Bonjour, peux-tu te présenter ?
Je suis Rolando CHRETIEN, je suis originaire de Saint-Laurent ; j’y ai vécu une bonne partie de ma jeunesse et y ai fait mes études. Je vis en concubinage et j’ai une fille de 16 ans. Voici en gros ce que l’on peut dire de moi.

On connaît ta passion pour la chanson, pour le dessin…Pourrais-tu nous en parler ?
En effet, je pourrais dire que je suis un amoureux de l’art : j’aime beaucoup le dessin, en ce moment je fais mon exposition de portraits de femme, des dessins en noir et blanc. J’ai choisi le portrait parce que c’est ce qui me plaisait le plus. Sinon il y a aussi la chanson : j’ai eu l’occasion de jouer avec l’orchestre des RAPACES, pour ceux qui se souviennent encore, et les DIFFICILES. Après, lorsque je suis rentré sur Cayenne j’ai eu l’occasion de chanter avec Jacqueline DIOMAR, LES MECENES, LES BLUES STAR… donc un petit parcours assez bien rempli.

Comment es-tu venu au dessin, puis à la chanson ?
C’est vrai que c’est assez difficile à expliquer, parce que le dessin et la chanson sont venus pratiquement en même temps. Le dessin, je me rappelle encore, si ma mémoire est bonne, c’est que depuis l’école primaire, avec mon professeur Madame MARTIN, j’aimais beaucoup le dessin, et la peinture surtout. Et au fur et à mesure, pendant les grandes études, j’ai commencé à faire du dessin. Et je suis arrivé aux portraits bêtement, je crois que c’est à partir de la mort de Claude FRANCOIS si j’ai bonne mémoire. Je me rappelle aussi que j’avais un ami, René HO TI MING qui était dans ma classe, avec qui on faisait des concours de dessins de temps en temps, et la passion est restée ! En ce qui concerne la musique, c’est le goût de la chanson : j’ai toujours aimé chanter, j’étais fan de Mike BRANT. Après ça a été la période des BEE GEES, TRAVOLTA, jusqu’à ce que je devienne un grand fan de Mickaël JACKSON, et on me connaît beaucoup pour mes prestations d’imitations de Mickaël JACKSON.

Rolando CHRETIEN: 'I luv'u, tout simplement'
Tu es en effet très connu pour ces imitations, mais d’où te vient ton admiration pour cet homme ?
Je l’admirais parce que je retrouvais pas mal de points communs entre lui et moi : le côté un peu mystérieux, le côté androgyne, mi-homme mi-femme, un peu éffemminé, secret, et j’aimais beaucoup ce personnage au début avec THRILLER et tout le reste ; c’était aussi la grande période ou Mickael JACKSON se faisait connaître. Maintenant c’est vrai que les choses ont évolué, mais je suis toujours resté fan parce que le dis toujours haut et fort : je respecte l’artiste, peu importe ce qu’il est devenu maintenant, il fait ce qu’il veut, c’est son argent, mais l’artiste en lui-même mérite le respect.

Est-ce que ton admiration pour lui et tes imitations ont apporté un plus dans ta vie ?
J’avoue qu’il y a du bon dedans, ça m’a permis de voyager : je me rappelle, au Surinam, il y a 3 ans, lors du CARIFESTA, on était partis avec la Région et L’OCRG, et j’ai eu l’occasion de faire deux ou trois prestations formidables qui se sont très bien déroulées. Pareil au Brésil. Ici, j’ai l’occasion de faire pas mal de prestations aussi bien pour les fêtes communales que pour les baptêmes, pour les anniversaires, et jusqu’à présent ça continue. J’irai en prestation à Iracoubo pour la fête des mères. Donc chaque année je continue à transmettre l’image du King of pop : Mickael JACKSON.


Rolando CHRETIEN: 'I luv'u, tout simplement'
Professionnellement, qu’est-ce tu fais dans la vie ?
En ce moment je suis secrétaire de direction, je travaille au Comité du Tourisme à Cayenne. Ça c’est mon métier, donc à côté de mes hobbies, la chanson, la danse et le dessin, je suis secrétaire de direction. En ce qui concerne ma formation professionnelle, je suis secrétaire comptable, j’ai fait une formation de secrétariat, de comptabilité et d’informatique.

Est-ce que tu arrives à bien concilier toutes ces activités ?

Ce n’est pas toujours évident ! C’est vrai que lorsque l’on est dans le domaine artistique, il faut être disponible, on est souvent appelé à être en déplacement les week-ends, les soirs mais bon, après on finit par s’y habituer, il suffit de faire un planning.

Aujourd’hui, tu mets particulièrement en avant ta pratique du dessin, comment as-tu choisi le thème des femmes guyanaises ?
En fait c’est venu par hasard, parce qu’il était prévu au départ que je fasse une exposition de portraits, mais de portraits en général. L’idée est venue de l’OCRG, quand j’en ai parlé, ils m’ont demandé si, dans le cadre de la journée de la femme, qui arrivait bientôt, je ne pourrais pas faire une exposition de femmes de Guyane. Je me suis dis pourquoi pas, et Tisseka LOBELT a proposé comme thème « FEMMES DE GUYANE », et c’est parti comme ça ! J’avais déjà pas mal de portraits de femmes, plus que d’hommes ; c’est vrai que j’ai tendance à dessiner plus de femmes car ce sont elles qui demandent le plus à faire leur portrait. J’ai voulu mettre en avant toutes ces femmes dans les domaines sportif, artistique, politique : il y a Clara NUGENT, Christianne TAUBIRA, Malya METELA, dans tous les domaines en général. Les saint-Laurentais ont pu voir cette exposition au CAIT tout au long de la semaine du 24 au 29 avril.

Rolando CHRETIEN: 'I luv'u, tout simplement'
Avant d’exposer à St-Laurent, tu as présenté ton expo à cayenne, comment a-t-elle été reçue ?
J’ai été formidablement content de voir que les portraits étaient bien accueillis. A l’OCRG, pour la Journée de la femme, ça tombait très bien par rapport au thème, c’était prévu pour un jour et du coup elle est restée 4 jours. Par la suite, j’ai eu des demandes au niveau de l’Office du tourisme d’Iracoubo où j’ai eu un très bon accueil et même des remerciements du maire. Je me suis dis que je ne pouvais pas faire la tournée dans les communes sans passer par Saint-Laurent, j’y tenais beaucoup ! Le CAIT me l’a proposé et ça s’est fait.
Juste après, ce sera terminé parce que je devrais remettre aux personnes leurs portraits, et je prépare d’autres projets. J’ai des portraits du Christ que je prépare pour la fin de l’année, pour une exposition qui aura pour thème : « Le portrait du Christ », et l’an prochain, la préparation d’un single et éventuellement un recueil de poèmes illustré, donc j’ai du pain sur la planche !

Comment as-tu appris à dessiner?
Je suis autodidacte, j’étais très passionné de dessin, j’ai même voulu faire les Beaux Arts, mais nous n’en avions pas les moyens. Donc on m’a dirigé vers le dessin industriel, ce qui n’a rien à voir ! Ensuite je me suis dis que j’allais pratiquer le dessin comme ça, par passion, mais je n’ai vraiment pas appris et je dirais même que j’ai un espèce d’orgueil. Je me rappelle lorsque j’habitais à Saint-Laurent, j’habitais à côté d’un dessinateur qui sans cesse me disait de venir voir les techniques de dessin, je n’y ai jamais été, c’est un peu le reproche que je me fais, mais bon, je garde au moins mes défauts et l’authenticité de mon travail, ça sera moi, les personnes qui regarderont mes dessins diront « Tiens, ça ressemble au travail de Rolando ! ».


Rolando CHRETIEN: 'I luv'u, tout simplement'
N’as-tu jamais voulu faire un métier de tes différentes passions ?
Au début, j’avoue que à Saint-Laurent on me l’avait proposé : je me rappelle lorsque je travaillais avec Monsieur ISAAC, pendant les vacances au CCL, je donnais des cours de dessin et de travaux manuels aux enfants, c’était un peu dans ce but-là, et par la suite ça n’a pas put aboutir puisque c’est comme ça et ici c’est très difficile de vivre de l’art.
J’aurais volontiers voulu me lancer, mais surtout pour les enfants ; j’aurais aimé leur transmettre cela. J’avais déjà lancé des appels pour ceux qui voulaient prendre des cours, je ne dirais pas sur les techniques mais éventuellement les méthodes que j’utilise et que j’aimerais transmettre à d’autres qui puissent l’utiliser par la suite, parce que j’estime que même si j’ai appris seul, si je peux l’apprendre à quelqu’un d’autre, pourquoi pas ?

Quels sont tes projets ?
Comme je le disais, déjà en fin d’année j’ai une expo qui aura pour thème « le jeune homme modèle », avec des portraits du Christ. Je crois que c’était l’une de mes premières expos à Saint-Laurent, au CCL, et comme je suis croyant, j’essaierai de la faire en fin d’année. Je verrai si je pourrai la faire passer dans toutes les communes, mais à la base, ça passera surtout à Iracoubo parce que c’était une demande de Madame LAZOROTO.
L’an prochain, il y aura le recueil de poèmes illustré parce que j’aime beaucoup écrire, et par la suite, si tout va bien, je devrais préparer mon dernier single : cela fait longtemps qu’on me le demande, on me dit que je ne fais que chanter les chansons des autres, à quand ton single à toi ? Donc je pense que si tout va bien, on va le sortir.

Rolando CHRETIEN: 'I luv'u, tout simplement'
Quel en sera le genre musical ?
En fait c’est ça mon problème, j’hésite entre deux styles : je suis plutôt du genre romantique, malgré le fait que j’imite beaucoup Mickael JACKSON, et à la maison j’ai plus tendance à écouter Mike BRANT, des variétés françaises. Donc j’hésite entre ce style et éventuellement de soul, parce que c’est plus cela qu’on me propose au niveau des studios, plutôt une image du genre Mickael JACKSON, car je pense que les gens ont tendance à garder cette image de moi. Dans le fond, j’avoue que j’aurais aimé faire un album très romantique, du genre des slows d’avant comme Eric ROMNEY, Danny PLAY et tous nos chanteurs qui ont malheureusement arrêté de chanter, j’aurais voulu relancer les boléros d’antan.

Rolando dit « I luv’ u », tu insistes beaucoup sur ton nom d’artiste…
C’est quelque chose qui est tout simple, c’est venu par hasard ; si j’ai bonne mémoire, c’était avec la complicité de Clara NUGENT. Je faisais beaucoup de prestations de Mickael JACKSON et j’ai remarqué qu’à chaque fois que Mickael faisait ses prestations en live, il disait à tout le monde « I love you », « Je vous aime, je vous aime ! » et c’est venu comme ça : à chaque prestation, je disais aussi « I love you », et je me rappelle qu’un jour, Clara m’a appelé comme ça et c’est parti en rigolade ! Je me suis dit pourquoi pas ? C’est une façon de dire je t’aime, parce qu’il y a cette gène en Guyane, je ne sais pas si c’est le créole en général, on n’aime pas dire je t’aime aux gens. Alors j’ai dit que si on n’ose pas dire je t’aime directement, pourquoi ne pas dire « I love you » tout simplement, et puis c’est resté. Il y a même une particularité, c’est que je l’écris de manière originale « I luv u », c’est de l’argot américain.

Rolando CHRETIEN: 'I luv'u, tout simplement'
Parle-nous de ta famille…
Sincèrement, j’aurais voulu faire comme maman, nous sommes quand même 9 enfants ! Malheureusement, je n’ai pu avoir qu’une seule fille, Dali, que j’admire, que j’adore (elle le sait bien), elle est âgée de 16 ans , et j’ai 2 beaux-fils, Christopher et Jean-Paul, de mon amie Gyslaine avec qui je vis en concubinage. Donc je ne pense pas qu’il y en aura d’autres parce qu’avec l’âge et vu tout ce que je fais en ce moment, je n’ai pas vraiment le temps. Mais c’est vrai que j’adore les enfants, je suis souvent en compagnies des enfants, et lorsque je vais en famille, je suis toujours avec nièces mes neveux, parce que je m’entends beaucoup avec les enfants, mais bon, ce n’est pas dans les projets !

Si tu avais un message à faire passer ?
Mon message sera très simple, il faut foncer, il faut faire ce que l’on aime faire. Quand je parlais de mes beaux-fils, il y a un d’entre eux, Christopher, qui est très passionné par le dessin, et qui dessine assez bien en plus. L’inconvénient, c’est que je trouve que les jeunes de maintenant ne sont pas motivés comme nous on l’était autrefois, je les sens un peu perdus, ils n’ont pas la motivation de quoi que ce soit, ils veulent tout en même temps, tout de suite, ils sont passionnés sans être passionnés, il n’y a pas le désir de travailler pour. Je leur dis : foncez et essayez de concrétiser quelque chose. M aintenant c’est internet, c’est les jeux vidéo, on n’a plus le plaisir de discuter dans la rue, de s’amuser comme avant, c’est le regret que j’ai. M ais sinon si vous avez une passion, foncez, c’est très dur, très difficile mais quand on fonce vraiment et qu’on travaille pour sa passion, je crois qu’on peut avoir des résultats.

Merci d’avoir répondu à nos questions.

Merci, et I luv’u, tout simplement.
9 Mai 2006 - écrit par La Rédaction


              

Commentaires

1.Posté par LAURIETTA D le 09/05/2006 20:03
Salut " I luv u"

Moi je préfère Joe'x, cela me rappelle notre chorale du nom de l'ACDJ où tu exélais, toujours à faire des voix pas possible. Enfin, toujours est il que je suis contente de voir que tu continues ta passion ou plutôt tes passions, car il y a bien longtemps j'ai eu la chance que tu me fasses 2 portraits également en noir et blanc. Je te souhaite d'accomplir tes projets, et surtout continues à ne pas oublier ta commune, c'est là où tu pourras puiser ton inspiration. (SUPER TON EXPO J'AI PU LA VOIR SUR FRANCEô en métropole)

2.Posté par maptomap le 11/05/2006 05:20
salut "i love u",je suis bien content de voir que tu n'a pas oublié ta passion, et que t'a pu te faire une reference en rapport , car tu le merite bien. (un des copains de classe avec lequel nous formions un quator ainsi que Bartebin J-M et danglades G.. depuis la primaire à la fin des études secondaires)devinette!!!! who's bad?

3.Posté par maptomap le 17/05/2006 09:10
salut"ilove u",une adresse pour retrouver les bons souvenir"maptomap@wanadoo.fr". banzaï!!!!!!!!!

4.Posté par Sylve le 17/05/2006 22:51
Salut, "I luv u"!
Un bonjour et une grande pensée pour toi et les tiens. Félicitations, pour ton expo et même pour ton parcours simplement. Je suis une fervente admiratrice de tes chefs d'oeuvres, (tu le sais). Même mon 1er diplôme, remis en 3ème dans les années XXX à l'empreinte de Joexxx de l'époque, (que je préférais d'ailleurs)
Bonne continuation. Sylve, Ben et Deb !!! de la Martinique.

5.Posté par Gis le 17/05/2006 23:16
Super Génial tout simplement car tu chantes bien, un super coup de crayon. Juste pour te dire que le portrait qui me plait le plus c'est celui en format A3 mais je n'oublie pas le dernier avec la petite rose; merci beaucoup pour tout. Bisous et j'espère que tu sauras de qui provient le message. Bisous bisous bisous !!!!!

6.Posté par Jo le 26/05/2006 17:54
Sa to fè, blada..
apparemment tu continues tjrs à dessiner, je me souviens jadis à la CCL
tu m'avais donner qlq conseil pour dessiner...et mon chemin c'est tourner vers l'architecture, hélas!!! ce fut très difficle donc je me suis orienté ailleurs dans la fonction public...
je te souhaite bon courage pour la suite de tes projets...tienbé rèd é pa moli !!!

7.Posté par nourddin le 06/10/2006 09:38
salut tuos

8.Posté par marie f le 21/10/2006 15:17
Brav Oralndo si tu lis ces commentaires c'est marie-france C de St Laurent la ptite soeur de Nono et Rico. Cela te dis. ne change pas. Bises et à la revoyure...

9.Posté par danglades le 17/11/2006 15:41
slut rolando bravo pour ta persévérance et continu de vivre tes passions je trouve excéllente l idée des boléros et j'espère quelle se concrétisera un jour a quand une grande fresque comme celle que tu avais réalisée pour léon a l'époque de sa boutique de disques. Bon courage et bonne chance pour ton single. Gabriel de Paris

10.Posté par mouad bourjila le 23/04/2007 18:03

11.Posté par francky le 20/06/2007 23:00
Rolando
Mo ka souété to, di pousuiv' to travail. tiembé red. Merci po to simplisité







Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (18)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube