Saint-Laurent du Maroni

Léon Bertrand : « J’aurais aimé être un troubadour »

Ministre du tourisme et Maire de St-Laurent, on ne présente plus l’homme public qu’est Léon Bertrand… Le 97320.com s’est intéressé à une autre facette de l’homme et a voulu en savoir plus sur celui qu’il est dans la vie de tous les jours, au quotidien, tel que le voient ses parents et ses proches. Petit moment d’intimité avec un grand saint-laurentain.


Léon Bertrand : « J’aurais aimé être un troubadour »
Depuis que vous êtes ministre du tourisme, vous avez beaucoup voyagé, quel est le pays qui vous a laissé le meilleur souvenir ?
Le pays qui m’a le plus marqué est un pays du Proche-Orient, c’est la Jordanie. C’est un pays qui faisait partie de mes rêves d’enfant. On a toujours pensé que tous ces pays maghrébins avaient une histoire tout à fait particulière. Et lorsque j’ai vu les architectures, les gens, la façon de s’habiller, ça m’a vraiment marqué !
Je suis allé là où il me semblerait que le baptême du Christ ait eu lieu. Autant d’endroits qui faisaient partie de mon subconscient qui ont été, en fait, en relation avec une vision directe.

Et votre pire souvenir d’un de ces voyages ?
C’est difficile de dire « pire souvenir », parce que même si on passe des moments difficiles, quelques semaines après, on voit toujours le bon côté des choses.
Il y a à peu près deux mois et demi, c’est le voyage que j’ai effectué en Russie. Passer huit à neuf heures dans un avion pas tout à fait comme celui que nous prenons tous les jours, je veux parler, par exemple, d’Air France, pour aller en Sibérie. J’ai eu, certes, la joie de pouvoir visiter la ville d’Irkoutsk et de naviguer sur le lac Baïkal. Mais, aller dans un pays aussi vaste et voyager dans des conditions aussi difficiles, pour moi, était vraiment une aventure que je garde comme étant un souvenir assez particulier.
Maintenant, en y pensant, je trouve ça plaisant.

Léon Bertrand : « J’aurais aimé être un troubadour »
Quel est le pays que vous ne connaissez pas et où vous aimeriez passer des vacances ?
Les pays que je ne connais pas sont nombreux. Je pense, par exemple, à la Grèce, qui est un beau pays. Je souhaite y aller parce que je sais que c’est un pays, du point de vue touristique, qui est entrain de se développer très rapidement.
Il y en a d’autres qui font maintenant qui font partie de l’Europe (l’Europe des 25) et j’ai envie de me déplacer, mais ce n’est pas quelque chose de facile. Souvent, on me voit partout, on croit que c’est un plaisir, je rappelle ma fonction de ministre du tourisme, qui m’oblige à voyager énormément. Mais, la plupart du temps, comme j’ai des programmes qui sont lourds, je ne connais que les rues que je traverse rapidement, avec une escorte et que les salles de réunion. Je n’ai pas toujours la chance d’aller visiter le pays, en réalité.

Quel type de cuisine préférez-vous ?
Je préfère, bien entendu, la cuisine guyanaise !
Je rappelle que je suis saint-laurentais et nous avons des particularités. Nous avons des moments forts, comme le bouillon d’awara, mais le fait d’être à côté du Surinam, nous avons aussi nos petits plats qui sont le fruit de la culture surinamaise mélangée à la nôtre.
Je préfère la cuisine de ma région.

Quel est votre plat préféré ?

Mon plat préféré, c’est tout simplement : haricot rouge, riz blanc et queue de cochon ! (Rires)

Cuisinez-vous vous même ?
Je ne cuisine pas malheureusement !!
Je dis, malheureusement, mais je n’en ai pas envie ! Je deviendrais un esclave chez moi !
Je sais à peine faire le café et ça me suffit amplement !!

Léon Bertrand : « J’aurais aimé être un troubadour »
Quel type de musique appréciez-vous particulièrement ?
J’aime toutes les sortes de musique. En général, lorsque l’on est musicien, on apprend à apprécier et aimer toutes les musiques possibles du monde. Je n’ai pas de type bien particulier !
Lorsque j’avais le temps de jouer, c’est vrai que j’avais un penchant pour la musique typique.

Vous avez un chanteur préféré ?
Je n’ai pas de chanteur préféré. La dernière fois, j’ai vu l’Eurovision qui était consacrée à des tous petits, à peine une dizaine d’années et qui chantaient de façon extraordinaire. J’ai constaté que là, des progrès énormes avaient été faits et il en existe partout des jeunes comme ça !
D’ailleurs, ici même, en Guyane, j’ai eu l’occasion de voir un jeune qui chantait comme un professionnel. Je n’ai pas de choix bien déterminé ! Je pense que chacun peut avoir un talent tout à fait particulier et l’exprimer à sa façon et quelque part, être le meilleur, à un moment donné. Pour moi, il n’y a pas de meilleurs par rapport à d’autres, chacun est meilleur pour ce qu’il sait faire le mieux.

Vous arrive-t-il d’acheter des cd ?
Je n’ai pas le temps d’acheter des cd. Parfois lorsque ma femme, Katia ou mes fils rentrent à la maison avec des cd qu’ils ont achetés, quand j’ai un moment, je les écoute.

Allez-vous au cinéma ?
Toujours pareil, je n’ai pas beaucoup le temps de me déplacer pour aller au cinéma. Quand je peux, je regarde n’importe quel film qui peut me paraître intéressant.

Quel est le dernier film que vous avez vu ?
Ça fait tellement longtemps, que je ne m’en souviens pas.

Léon Bertrand : « J’aurais aimé être un troubadour »
Toujours entre deux avions, lorsque vous êtes vraiment fatigué ou déprimé, qu ‘est-ce que vous faîtes pour vous remettre sur les rails ?
En général, il ne m’arrive pas d’être déprimé, parce que j’ai toujours quelque chose à faire. J’ai toujours un objectif.
La seule chose qui peut me bloquer par moment, peut-être la fatigue ou si je suis malade.
J’ai souvent, ce que l’on appelle, les coliques néphrétiques, dues à un excès de fatigue et changement brutal de climat et de température. Mais, je n’ai pas le temps d’être déprimé.
Autrement, les seuls moments de loisirs que je peux avoir, je les passe avec mes parents, le dimanche, par exemple. Où, si je rencontre un ou deux amis, tout en discutant affaire, on va au restaurant.
Il peut m’arriver aussi, peut-être tous les deux ou trois mois, de faire une sortie impromptue, aller n’importe où, ça peut être dans un bar ou un night club. Mais, ce n’est jamais programmé. Ce sont les seuls moments que je peux avoir et qui peuvent véritablement me détendre.

Pratiquez-vous un sport ?

Je ne pratique pas de sport. Le seul sport que je pratique ce sont les escaliers de la Mairie que j’enjambe à toute vitesse et aujourd’hui, les marches du Ministère. Etant délégué au tourisme, je marche et je cours énormément, je considère que c’est du sport.

Si vous aviez le temps d’en faire, lequel pratiqueriez-vous ?

Ça serait plutôt le jogging. Prendre le temps de courir le matin et de découvrir des paysages nouveaux et respirer le bon air. C’est ce que j’aurais vraiment envie de faire.

Pour vous, qu‘est-ce que le bonheur ?
Le bonheur pour moi ? Je me pose souvent la question, si véritablement, le bonheur existe ? Le bonheur, c’est un moment très furtif, qui passe et on s’en aperçoit lorsqu’il est passé. Et on dit : tiens, ça c’était le bonheur !
C’est le plaisir que l’on a de préparer quelque chose lorsque l’on a un objectif en tête, une fois que cette chose est réalisée, il faut tout de suite en trouver une autre. Pour moi, c’est un peu ça, le bonheur ! Je ne peux pas véritablement le définir. Le 31 décembre, par exemple, je sais que c’est pour moi l’occasion de rencontrer mon père, ma tante. Je serai également avec mon épouse et quelques amis. J’attends ce moment-là. Voici ce que peut être le bonheur.

Léon Bertrand : « J’aurais aimé être un troubadour »
Alors, êtes-vous heureux ?
Le bonheur et être heureux, ça va ensemble ! (Rires)
C’est ce que je disais tout à l’heure, pendant que l’on programme quelque chose c’est là toute la passion et cette passion peut être considérée comme un moment intéressant. On peut être heureux durant ce laps de temps. Mais, malheureusement, on le voit après, car sur le moment, on est stressé et l’on a envie que tout se passe bien. Être heureux et le bonheur ne s’apprécient qu’après, quand tout est passé !

Pensez-vous avoir atteint vos objectifs personnels ?

Non, je ne pense, je suis loin d’avoir atteint mes objectifs personnels.
Mes objectifs personnels, finalement, se confondent avec les objectifs généraux parce qu’on ne peut être bien que lorsque tout le monde est bien, sinon, c’est inutile. Et, il y a énormément de choses que j’ai en tête qui ne sont pas réalisées et qui devraient l’être, d’ailleurs, pour St-Laurent du Maroni et peut-être pour les responsabilités que j’assume au niveau de la France. Ce n’est que lorsque tout cela sera réalisé, que l’on va se sentir un peu content d’avoir atteint ses objectifs personnels.
Mes objectifs s’inscrivent vraiment dans les objectifs généraux.

Si vous pouviez refaire votre vie, que feriez-vous ?
Si vraiment, j’avais un choix, aujourd’hui, je crois que j’aurais voulu n’être que musicien. Avoir une vie simple sans connaître trop de choses. Plus on connaît et plus on connaît la douleur. Quand on connaît trop de choses, on n’est pas bien. On sait que tout est fragile.
Tandis que lorsque l’on est insouciant, c’est mieux. Si il fallait que je refasse vraiment ma vie, j’aurais aimé être un troubadour, sans soucis, qui puisse jouer quand il en a envie, même s’il ne gagne pas beaucoup d’argent, mais il est heureux. Heureux tout simplement, parce qu’il ne connaît pas trop de choses.
4 Janvier 2005 - écrit par Rédaction


              

Commentaires

1.Posté par jojo le 14/01/2005 01:29
du courage pour le devenir de notre commune bien aimer bonne année

2.Posté par jung frederic le 22/01/2005 21:11
Petit bonjour à mon ancien professeur de sciences physique M. Léon Bertrand.
Pour vous remettre, nous plantions et vendions les roses à Saint-Laurent.

3.Posté par minidoque le 27/01/2005 12:09
Bonjour Léon, c'est très beau tout ce que tu dis . C'est la voix du coeur qui parle. je t'invite avec ta petite famille à la maison pour déguster un bon plat d'haricots rouge et queue de cochon et surtout beaucoup dombrés accompagné d'une pimentade d'atipas ou jamais gouté et du riz chaud bien grainnain.

4.Posté par minidoque le 27/01/2005 12:09
Bonjour Léon, c'est très beau tout ce que tu dis . C'est la voix du coeur qui parle. je t'invite avec ta petite famille à la maison pour déguster un bon plat d'haricots rouge et queue de cochon et surtout beaucoup dombrés accompagné d'une pimentade d'atipas ou jamais gouté et du riz chaud bien grainnain.

5.Posté par Betty le 19/02/2005 19:22
Bonjour Léon. Tout ce qui vient du coeur est très beau. Redevenir simple serait très bien surtout pour la réalisation des projets pour notre ville de Saint-Laurent. Vas-tu t'en sortir ? En tous les cas bonne marche pour la réussite ministérielle et que les retombées tombent sur Saint-Laurent.

6.Posté par Christophe le 08/03/2005 15:23
Plutôt que de vous promener à l'étranger, ne pensez-vous pas que vous feriez mieux de vous occuper un peu plus de votre ville? Le cumul de vos fonctions ne vous oblige-t-il pas à faire des choix ?
Ne pensez vous pas que l'exercice de maire d'une ville comme St Laurent du Maroni demande une présence continue? Du coup, je crois que vous oubliez un peu trop votre ville. Durant vos absences, rien ne va plus... J'ai parfois honte de la saleté de cette ville, du manque d'entretien des biens publics et j'en passe. Qu'est-ce que c'est que ces containers posés en bordure du fleuve? Si c'est comme ça que vous pensez lutter contre les trafics divers venant du pays voisin. Revenez vous occuper de votre ville... ou alors céder votre place. A noter que la Jordanie ne fait pas partie du maghreb.

7.Posté par DEPRE le 09/03/2005 16:18
cher Léon je suis désolé mais depuis que tu es ministre je ne vois pas beaucoup de retombées positives pour la ville dont tu es maire.
Les restaurants ferment, les hotels sont plus que limites certaine routes sont indignes d'un département français. L'entretien des espaces verts est inexistant et la commune est sale.
Deuxièmement si tu dois revenir en Russie pour être moins surpris sur tes conditions de voyage reprend une nouvelle fois une classe touriste sur un vol d'Air france. J'ai moi même traversé la Russie il y a une vingtaine d'année à bord d'un avion soviétique le service n'était pas pire mais le prix était beaucoup plus abordable.

8.Posté par lénaick a le 29/04/2005 23:38
je vous souhaite d'etre courageux et de faire une très bonne chose pour notre ville nous vous faisons confiance

9.Posté par ninine le 01/05/2005 17:30
Bonjours Mr BERTRAND je suis guyannaise mais qui résident à Béziers dans le sud de la FRANCE

10.Posté par Nina le 01/05/2005 17:32
bonjours mr Léon je suis vervente admiratrice de vous depuis des année et je vous souhaite la réussite dans tout vos projet que ce soit pour notre chere Guyane mais pour la France aussi

11.Posté par mathieu dominique le 31/05/2005 15:37
slt a tous en fesant des recherche sur la guyane je suis tombé sur ce site que j'aime beaucou tres bien fait donc je me suis permis de prendre le lien et de l'inséré dans mon espace perso pour que mes contacts puissent aussi la visitez et la connaitre donc je vous souhaite une bonne continuation et bon courage dasn tous ce que vous faite aussi visité mon espace perso et faite s'en part au guyanais ( j'aaime la guyane foss ba yo )

12.Posté par Dr Bellil le 29/09/2005 09:26
j'ai eu l'énorme plaisir de rencontrer Monsieur le Ministre pour lui exposer mes projets d'installation en tant que premier ORL dans la commune de Saint Laurent du Maroni , les communes voisines et le fleuve.
je vous écris de la Tunisie mon pays d'origine pour vous passer un grand bonjour de la Tunisie et de l'AFRIQUE toute entière.
amitié et respect

13.Posté par ASSIUS Alain le 31/10/2006 08:22
Quel homme de coeur ! J'ai eu l'immense plaisir de rencontrer Monsieur le Ministre à Paris, et je garde de notre entretien un grand souvenir. Le souvenir d'un homme attentif, ouvert, et agréable... tout simplement des moments que l'on aimerait qu'ils se reproduisent. Que du bonheur.

14.Posté par Koenig le 28/01/2007 14:47
Bonjour c'est Natacha Koenig j'ai faillit être ta fieulle Ma soeur et mon frère ainsi que ma maman ( Marlène ) sont fièrs d'être guyanais et d'avoir un represantant de valeur pour notre département !!!!!!
Mon papa Jean-Marc a milité au RPR das les années 95 à 98 en Guyane !!!!

a wang ta lesie
toute la famille Koenig

15.Posté par CHELIM Jonathan le 14/03/2008 09:07
Comme quoi Léon BERTRAND est et reste un homme très apprécié n'en déplaise à certains!

16.Posté par Lacoste le 04/08/2009 07:36
M. Bertrand reste aussi un homme très apprécie sur le territoire métropolitain. Merci à vous de nous avoir donné un homme si exceptionnel que M. BERTRAND pour avoir accompli son service d'Etat au Ministère du Tourisme pendant près de cinq années...


Nouveau commentaire :
Twitter







Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (11)

Immobilier (37)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube