Saint-Laurent du Maroni

Ramon Donga, chanteur d’Energy Crew

Depuis quelques années, Energy Crew poursuit son bonhomme de chemin vers le succès. Ce groupe de reggae originaire de St-Laurent a déjà exporté sa musique sur plusieurs scènes internationales et son dernier album qui arrive tout juste dans les bacs, enregistré avec de grands noms du reggae tels que Morgan Heritage ou Luciano, promet de faire un malheur, la prestation du groupe aux Trans de cette année l’a confirmé.
Bien que fatigué, Ramon, l’un des chanteurs du groupe, s’est gentiment prêté au jeu des questions réponses pour le 97320.com.


Ramon Donga, chanteur d’Energy Crew
Bonjour Ramon, peux-tu te présenter ?
J’ai 31 ans et j’ai trois enfants. Je suis chanteur dans Energy Crew et je suis médiateur avec AEM (Association pour l'Exportation de la Musique). Je suis aussi programmateur et compositeur.

Parle-nous de ton histoire avec la musique…
J’ai commencé à chanter tout petit à l’école au Suriname. A 15 ans, je suis entré dans un groupe, Morad Combo, et j’ai participé à un concours de chant où j’ai eu la deuxième place.
Comme j’étais seul là-bas, à 18 ans je suis venu en Guyane rejoindre mes parents. C’est là que j’ai rencontré Stéphane qui était dans un groupe au Village Chinois et j’ai commencé à jouer avec eux. C’est à ce moment que j’ai commencé à faire du reggae et du ragga parce qu’avant, au Suriname, j’étais plutôt dans la soul et le Rn’B. On s’est d’abord appelé New Star et après deux ans on a pris deux autres gars dans le groupe et on a changé notre nom en Energy Crew, parce qu’il y avait plus d’énergie dans le groupe dans la façon de chanter, avec plusieurs voix différentes.

Ramon Donga, chanteur d’Energy Crew
Donc tu es l’un des fondateurs du groupe ?
Pas tout à fait, parce qu’à l’époque de la création du groupe, je n’étais pas là. J’avais été malade à un moment et je voulais arrêter la musique. Mais Daddy Happy était entré dans New Star et est venu me voir. C’est lui qui m’a dit : « Ramon, je suis dans le groupe maintenant, il ne faut pas laisser tomber la musique. Viens, on va faire de la musique ensemble ! ». Alors on a commencé à répéter ensemble et les autres ont pensé à changer le nom du groupe, c’est comme ça qu’Energy Crew est né. Tout cela remonte à environ 8 ou 9 ans.

Décris-nous ton parcours avec le groupe.
Depuis que je suis avec Energy, on a fait plusieurs voyages. On est parti en Finlande, en Hongrie, en Autriche… on est allé à Paris aussi, à St-Brieuc, au Festival des musiques métisses à Angoulême. On a fait beaucoup de choses, on a même enregistré en studio en Finlande, on a fait des échanges, vraiment beaucoup de choses !

Quel est ton meilleur souvenir avec Energy Crew ?
Pour moi, c’est la tournée de l’année dernière, on a passé un mois en métropole. Un voyage en bus, on a vu le pays, la mer, c’était vraiment super !

Avec son complice Daddy Happy
Avec son complice Daddy Happy
Quel t'a apporté la musique du point de vue humain?
Elle m’a permis de connaître beaucoup de gens, beaucoup de musiciens. Par exemple, avec un saxophoniste qui était là cette année, on s’est vu à Marseille l’année dernière. En Hongrie, on a rencontré des musiciens, en Finlande on était avec le groupe Omar qui était venu pour les Transamazoniennes 2002. Oui, on a vraiment vécu beaucoup de choses avec les artistes en Guyane et à l’extérieur.

Peux-tu vivre de la musique aujourd’hui ?
Avec Energy, si on continue de jouer sur des scènes internationales comme on le fait actuellement, je pense qu’à ce moment là, on pourra vivre de notre musique. En ce moment, en Guyane, on est payé à chaque prestation et même si ce n’est pas beaucoup, on arrive à peu près à en vivre car la vie n’est pas vraiment dure ici.

Combien d’albums avez-vous sortis avec le groupe ?
Notre premier album, qui n’était pas international, est sorti en 1999, ensuite le deuxième « Two thousand and one » en 2001. On a enregistré un single en Finlande, mais il n’est pas encore sorti et là on vient de sortir un spécial Trans qui est vraiment pas mal, lui aussi

Quels sont tes projets professionnels ?
Je pense à monter un studio, pas seulement pour le groupe mais aussi pour aider les jeunes qui commencent dans la musique à St-Laurent, parce qu’il y a vraiment pas mal de jeunes qui chantent bien ici. J’ai un projet qui devrait sortir pour Noël, avec quatre jeunes de St-Laurent.

Quelles sont tes autres occupations en dehors de la musique ?
A part la musique, je bosse avec AEM. Je fais des mix pour tous les petits concerts que fait l’association, on organise aussi parfois des soirées. Le 1er décembre on doit travailler avec Aides Guyane pour la Journée du Sida.

Qu’est-ce que tu souhaiterais pour le développement de la musique à St-Laurent ?
J’aimerais que toutes les personnes de St-Laurent qui sont dans la musique continuent. Pour que si demain Energy Crew n’existe plus, il y ait d’autres groupes de St-Laurent pour montrer qu’ici on est bon, qu’on est vraiment dans la musique, qu’on a du talent !
30 Novembre 2004 - écrit par CC


              

Commentaires

1.Posté par little dad le 15/12/2004 23:37
hé "energy"BIG UP plise fose.nou toujou ké la pou ancouragé zot.fo nou manté ofan la musik la Saint Laure...solan abi boug singi mam.ou mou poti faya .

2.Posté par Moy le 20/02/2005 01:45
C'est bien ! continuez à oeuvrer au nom de Saint-Laurent mais ne laissez pas Saint-Laurent tomber. Créez, construisez, faîtes grandir Saint-Laurent.

3.Posté par Irene Albañil Cantor le 04/03/2005 19:52
bon jour. Soy colombiana y estudiente de Lenguas en la Universidad Pedagógica de Colombia. Debo obtener información y en lo posible muestras de música de la Guyana Francesa. Agradezco su coloaboración.

4.Posté par brad le 08/03/2005 23:05
jo moo lobi ramon n big up dady hapy, je trouve ke ce ke êtes le groupe phare du reggae musik a st laurent, g adorer votre duo avec le mesenger luciano mè mon morceau préférer c " ala pe you go mama papa e bareng, ala pa you go brada sisa e bareng, rude boy no go dweng, fosi you kiri brada denki you famari " je ne konè pa le title exat , but i know that is righteouness, en + dady hapy l'a rechanté dans le riddim "sranang pasi" avec ls artistes kom bimjah, wimpaman, mr cool, karansa...

reggae musik is teaching the people and bringing positive vibes so that we all can live as one in peace, love and unity beceause we all know that war is ugly and that is lovely

GIVE THANKS AND PRAISE TO JAH RASTAFARI

5.Posté par lolaa le 20/04/2005 18:31
moo faya ramon t'est un bon chanteur, continu a nous faire vibrer, j'ai vraiment apprécier ton prestation a paris.

6.Posté par Iwan Koswal le 02/06/2005 23:15
I was in Suriname and i buy the CD Energy Crew and Friends. I want bey the first CD that Enerdy Crew had making.

Thank you

Iwan

7.Posté par isa le 22/09/2005 16:21
salut les gats,

alors bientôt de retour sur la metropole. Je voulais essayer de joindre BMP il me connais tres bien je suis de kourou je voulais savoir si il y avait moyen de faire deux ou trois morceaux avec vous lorsque vous serez sur le mans le mois prochain avec un jeune suranamien qui habite là bas.

Il est déjà plus ou moin connu sur le mans et sa lui fairais plaidir de pouvoir faire un pti truc avec vous. Merci de me répondre se serait sympas de votre part.

Isabelle

8.Posté par xavier le 28/05/2006 12:12
salut ramon! comme je te l ai toujours dit ce que tu fai super! je ne sai pas si tu te rappelera de moi , je suis parti a plusieur reprise a des concers avec le groupes,comme chauffeur .surtou pour les trans.bon , blada pli ta,moo faya enrgy ! zot,fo! mon email .priam.xav@voila.fr

9.Posté par sistadyn le 21/10/2006 08:16
Merci pour la super prestation de marseille l année derniere ,souvenir inoubliable pour mon anniversaire . Passe le bonjour a KOLO . Guidance .Amandine.

Nouveau commentaire :
Twitter







Facebook

Les annonces

Vente (76)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube